Les quatre victimes de l’attaque terroriste de la synagogue du quartier de Haf Nor de Jérusalem mardi matin ont été enterrées  mardi après-midi au cimetière Har HeMenuchot à Jérusalem. Rabbi Moché Twersky, Rabbi Avraham Shmuel Goldberg, Rabbi Kalman Levine, et Aryeh Kupinsky ont été massacrés par 2 terroristes arabes alors qu’ils portaient encore le Talit (Châle de prière) et les Tephilines (Phylactères). 

4 Hommes assassines

Rabbi Moché Twersky était un immigrant américain de 59 ans et une figure  de premier plan dans la communauté juive de la rue Agassi à Jérusalem. Rabbi Twersky était professeur à l’université de Londres, il laisse derrière lui son épouse, Miriam, cinq enfants entre 23 et 33 ans et 10 petits-enfants. Son père était un professeur de Harvard. Le rabbin Isadore Twersky était également un éminent rabbin à Boston jusqu’à sa mort en 1997.

Rabbi Avraham Shmuel Goldberg, âgé de 68 ans est décrit comme un «pilier de la communauté», il est né à Liverpool et est anglo-israelien. Il est  décrit par sa cousine Michelle Hirschfield comme un «artisan de la paix» et un «un homme généreux il était « l’homme de la famille» dit-elle. M. Goldberg était ingénieur chimiste. il  avait étudié à Toulouse au  Collège Impérial avant de prendre sa retraite.

Rabbi Levine faisait partie de la petite communauté juive du Kansas, Il est originaire de Kansas City, dans le Missouri. Rabbi Levine avait 55 ans, il avait émigré en Israël en 1982, selon son ancien beau-frère, Shimon Kraft, qui l’aurait confié à ABC News. Il  laisse dans le deuil son épouse, neuf enfants et cinq petits-enfants. Comme Rabbi Twerski, il a été enterré au cimetière de Givat Shaul à Jérusalem.

Rabbi Kupinsky a passé la plupart de sa vie en Israël, mais il a grandi dans la région métropolitaine de Detroit, il  a été membre de Young Israel of Oak Park. Rabbi Kupinsky était âgé de 43 ans et père de cinq enfants, il avait déjà enduré une tragédie familiale en perdant une fille, il y a deux ans, à l’age de 13 ans, selon le ministère israélien des Affaires étrangères. Il travaillait dans l’informatique et priait régulièrement à la synagogue de Har Nof.

par H.P. Benhamou pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

7 COMMENTS

  1. Seuls des barbares peuvent assassiner des rabbins priant dans une synagogue
    Seuls des arabes et des nazis peinent commettre de tels forfaitures et qu’ils soient maudits pour l’éternité des 2 arabes qu’on dit palestiniens car seuls des arabes à qui s’imaginent appartenir à un peuple inconnu ,inventé et mythique et ils sont rien que de la haine qui les a dévorés
    Maudits leurs parents , leurs amis et ceux qui appartiennent à mal même religion : l’islam
    Que HM reçoit dans sa miséricorde nos 4 Rav assassinés , bénis soient ils pour l’éternité
    Nous vous veilleront et nous défendrons notre capitale Jérusalem qui appartient comme la JUDEE au peuplr Juif pour des siècles et des siècles car notre alliance avec HM nous a donné l’immense responsabilité d’être le peuple élu et quoi qu’il arrive le PeupleJuif sera vainqueur tel est nôtres destin humain

  2. c’est tragique et dramatique. La question est de savoir pourquoi Dieu a laissé faire une telle catastrophe (en supposant que les 3 enfants sacrifiés ont permis de démasquer le plan d’attaque terroriste du hamas). De quoi Dieu a t il voulu nous prévenir ?????

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here