La police a retrouvé le corps de Shelly Dadon dans un parking abandonné de Migdal Haemek le premier mai dernier. Shelly Dadon était une jeune fille de 20 ans sans casier judiciaire, elle se rendait  à un entretien d’embauche. Sa famille a tenté de l’appeler pendant plusieurs heures sans succès. Quand ils ont découvert qu’elle n’avait jamais assisté à  l’entretien, ils ont alerté la police. Son corps a été retrouvé peu de temps après par les patrouilleurs. L’enquête  indique un crime crapuleux et prémédité sur la pauvre jeune fille. L’ acte d’accusation affirme que Hussein Youssef Khalifa âgé de 34 ans, l’assassin présumé, « n’a montré aucune pitié » en poignardant sa victime des dizaines de fois. Le mobile :  « motivations nationalistes ».

  –

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

hussein khaliffa
Hussein Youssef Khalifa âgé de 34 ans, l’assassin présumé

Des violences ont éclaté ce matin lors de la session de la cour du tribunal du district de Nazareth pendant  le procès de  l’assassin présumé de Shelly. Un membre de la famille de la victime, furieux que Hussein Youssef Khalifa se soit rétracté en est venu au main avec le père de celui-ci. En effet,  Khalifa est soudainement revenu sur ses aveux, affirmant qu’elles avaient été faites sous la contrainte. Le chauffeur de taxi originaire du village arabe de Iblin en Galilée avait déjà admis avoir tué Shelly Dadon et avait même reconstitué la scène du crime pour les enquêteurs.

Selon des témoins, un peu avant l’ouverture du procès, l’ altercation a éclaté et une personne de la famille de la victime  a tenté de frapper le père du suspect. Le personnel de sécurité a du intervenir et le père a été escorté hors de la salle d’audience pou recevoir des soins  par les ambulanciers du Magen David Adom.

par Dan Levy – Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here