Le touriste nigérian hospitalisé et placé en quarantaine à Jérusalem a été libéré  après des tests négatif.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

ebolo

Un jeune touriste nigérian hospitalisé à l’hôpital Sha’arei Tzedek de Jérusalem suspecté d’être atteint du virus mortel Ebola vient de sortir de quarantaine car les résultats des tests commandités par le ministère de la Santé se sont révélés négatifs. Le tourisme était atteint d’une infection du système digestif.

Après s’être plaint d’une forte fièvre, le touriste a été hospitalisé vendredi, il avait travaillé dans un hôpital au Nigeria, non répertorié dans la liste des pays à risque d’épidémie Ebola  par le ministère israélien de la Santé.

Plus de 2000 personnes sont mortes de l’épidémie Ebola déclarée en Mars dernier, dont près de 400 dans la seule semaine dernière. 3500 ont été infectés par le virus Ebola en Guinée, en Sierra Leone, au Libéria et dans d’autres pays africains. Le taux de mortalité de la maladie est de 51%. Le virus provoque une fièvre tres forte, des vomissements, des diarrhées, de même que des hémorragies internes et externes.

« Le virus Ebola est l’un des plus meurtriers »  a déclaré Ben Neuman, virologue à l’Université britannique de Reading. Si ce virus s’était propagé  facilement et rapidement, il serait probablement plus mortel que la peste noire. Heureusement, ce n’est pas le cas ».

par Paula Chiche pour -Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here