Les réseaux sociaux s’enflamment devant la mort du jeune Daniel Tregerman, 4 ans, et implorent le footballeur Lionel Messi de prendre la parole en hommage au jeune garçon qui admirait la star.-

daniel

Daniel n’avait que 4 ans lorsque la mort l’a emporté il y a quelques jours,  à cause d’un tir de missile signé du Hamas. Les photos du jeune garçon le présente  fièrement aux couleurs de l’argentine, un maillot estampillé “numéro 10”,  de Lionel Messi dont il était un fan.

Suivez Tel-Avivre  sur Facebook

Lionel Messi a écrit il y a deux semaines qu’en tant que père et ambassadeur de l’UNICEF, il était “terriblement affecté par les images du conflit entre Israël et les palestiniens, au cours duquel la violence a prise tant de jeunes vies innocentes”.

Je rappelle que la star internationale joue actuellement pour le FC Barcelone, une équipe de football financée par le Qatar, qui est également le principal sponsor du Hamas. Les internautes se scandalisent sur les réseaux sociaux devant cette injustice et sollicitent le joueur pour qu’il condamne la mort de Daniel comme il a condamné la violence dans la bande de Gaza.

“Hé Messi ! Regarde ce gamin qui porte le maillot du meilleur joueur du monde” écrit Liran Cohen sur Facebook,  “Comme tu peux le voir, tu étais le héros de Daniel et il a été tué aujourd’hui par le Hamas, l’organisation terroriste financée principalement par ceux qui financent ton équipe. C’est ça que tu représente ? C’est ce que le FC Barcelone représente ? J’imagine que l’argent peut tout acheter ?”

L’article s’est propagé à une vitesse folle sur Facebook et sur Twitter mais n’a pas encore reçu de réponse de Messi.

Le maire de la ville de Raanana a également commenté  : “ Daniel posa les yeux sur vous et vit bien plus qu’une star de football. vous devez savoir que le Qatar qui finance votre club a également financé le missile qui a tué votre fan de 4 ans”

La mère du garçon a déclaré que son fils avait “toujours été très prudent face aux sirènes qui annoncent un tir de roquettes, mais que cette fois ci, il n’avait eu que trois secondes avant l’explosion et n’a pas pu l’éviter”.

Par Ilan Mizrahi pour Tel-Avivre

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here