Pendant la nuit, l’armée israélienne a répondu à des tirs de roquettes par des attaques ciblées sur Gaza, touchant ainsi la maison du chef militaire du Hamas.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Mohammed Deif, chef militaire du Hamas
Mohammed Deif, chef militaire du Hamas

Cette nuit, plus de 30 cibles dans la bande de Gaza ont été attaquées par Israël, en réponse à des tirs de missiles dans le sud du pays. Suite à cette attaque, le Hamas a accusé l’IDF d’avoir volontairement ciblé le chef militaire du groupe terroriste, un geste que le Hamas qualifie de lâche: “Cette attaque fourbe d’Israël lui a ouvert les portes de l’enfer et elle va le payer très cher.”

Cette information a été confirmée par une source diplomatique israélienne ; Tsahal avait bien l’intention de renverser le chef de l’aile militaire du Hamas, Mohammed Deif. Cinq bombes ont été tirées dans l’espoir de toucher le cerveau de cette guerre terroriste, et trois morts en résultent : une femme, un enfant, et une personne non-identifiée.

Si la femme et l’enfant sont probablement la femme et la fille de Mohammed Deif, le troisième mort n’étant pas identifié et l’état du chef lui même étant inconnu, rien ne dit qu’Israël n’a pas réussi son coup.

D’après le ministre de l’intérieur, Gideon Saar, le chef terroriste a échappé jusqu’à présent à cinq tentatives d’assassinat de Tsahal et perdu ses deux jambes dans un raid aérien. “Mohammed Deif est exactement comme Ben Laden” a-t-il déclaré, “Dès qu’une opportunité pour l’éliminer se présente, elle doit être saisie.”

Gideon Saar a demandé l’arrêt des pourparlers au Caire suite aux reprises de tirs mardi soir. “Vous pouvez gagner cette guerre à l’usure grâce à une offensive terrestre à Gaza. L’objectif est de briser les forces militaires du Hamas, ou bien de maîtriser le Hamas.”

Par Elise Denis pour Tel-Avivre

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here