Des sources à Jérusalem ont annoncé lundi soir qu’Israël et les Etats Unis s’étaient secrètement mis d’accord pour assouplir la situation à Gaza.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry et le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu
Le secrétaire d’Etat américain John Kerry et le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu

Selon les sources, Israël et les Etats Unis ont coopéré afin d’établir un accord permanent avec le Hamas. Le secrétaire d’Etat américain John Kerry devrait arriver en Israël la semaine prochaine pendant une manifestation de soutien au premier ministre Benjamin Netanyahu, prouvant ainsi que la relation entre les deux alliés ne s’est pas altérée. Les deux hommes d’Etat souhaitent annoncer que les liens entre les deux pays sont forts et que les désaccords ne se font que sur certains détails.

Une déclaration qui confirme l’engagement des Etats Unis et surtout qui légitime le droit d’Israël à se défendre contre les tirs de roquettes.

De plus, ils ont secrètement décidé qu’Israël acceptera une levée progressive du blocus sur la bande de Gaza, en commençant par les postes frontaliers terrestres et éventuellement, l’ouverture du trafic maritime.

Selon l’accord, Israël ne s’opposera pas au transfert des salaires des travailleurs civils du Hamas et permettra la réhabilitation de Gaza grâce à l’aide internationale déjà promise.

Concernant la démilitarisation du territoire palestinien qu’Israël a exigé lors de l’opération Bordure Protectrice, elle se sera probablement pas obtenue avec l’accord prévu au Caire, bien que les Etats Unis soutiennent fortement la demande israélienne afin d’éviter aux organisations terroristes de se réapprovisionner en armes. Cependant Israël a déclaré qu’elle continuerait à promouvoir sa demande sur la scène internationale.

Pendant ce temps, Israël a accepté de prolonger la trêve temporaire de 24 heures afin de continuer la négociation d’un accord permanent avec la délégation palestinienne au Caire.

Par Ilan Mizrahi pour Tel-Avivre

Print Friendly, PDF & Email

2 COMMENTS

    • tout à fait d’accord ,ralph
      je ne pensais pas qu’il y avait besoin de legitimer le droit d’israel à se defendre

      et si la prochaine fois ,au lieu d’assouplir,et à la place de l’humanitaire,onb tentait le blocus total?peut etre qu’en 15 jours sans vivres ni electricité,l’ennemi perdrait sa force?
      BSD

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here