L’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens arabes (l’UNRWA) , a provoqué l’indignation en rendant au Hamas des roquettes stockées et retrouvées dans une école.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Jeudi dernier, l’UNRWA a confirmé avoir  trouvé 20 roquettes  dans une de ses écoles de la bande de Gaza. Le personnel de l’UNRWA a déclaré la semaine dernière qu’ils avaient « informé les parties concernés et avait  pris toutes les mesures nécessaires pour détruire les missiles ». Mais aujourd’hui, la deuxième chaîne de télévision israélienne vient de rapporter  que plutôt que de détruire les roquettes , les employés de l’UNRWA avaient appelé le Hamas pour venir les récupérer.

D’autre part bien que l’UNRWA ai confirmé l’existence de roquettes dans une de ses écoles la semaine dernière, l’organisation a refusé de fournir des photos des dits missiles.  Ces photos  auraient constituées des preuves supplémentaires pour  montrer que le Hamas utilise des institutions civiles pour stocker des armes et  lancer des attaques.

Le Hamas a ouvertement utilisé des boucliers humains dans ce conflit et le groupe terroriste a d’ailleurs  publié une déclaration exhortant les habitants de Gaza jeudi à ignorer les avertissements de Tsahal à évacuer leurs maisons.

Le Hamas a rassemblé des civils sur ​​le toit d’une maison d’un terroriste  afin de dissuader une attaque de Tsahal.

Le Hamas a tiré plus de 1.500 roquettes sur les villes israéliennes au cours des deux dernières semaines.

par Dan Amselem pour -Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

8 COMMENTS

  1. […] «Le Canada demande sans équivoque aux Nations Unies de lancer immédiatement une enquête indépendante pour établir les faits reliant ces rapports. Le Canada appelle également les Nations Unies à veiller à ce que dans une seconde étape, aucune roquette ne soit retourné au Hamas », a déclaré le ministre canadien des Affaires étrangères. Les fonctionnaires de l’ONU avaient déjà annoncé la découverte d’armes, 20 roquettes cachées dans une école de  la bande de Gaza la semaine dernière. Ils avaient  condamné l’incident comme une «violation flagrante» du droit international, et avaient  déclaré que les roquettes avaient été réquisitionnées et les différentes «parties» informées. Cependant, il a été rapporté plus tard qu’au lieu de détruire les roquettes, le personnel de l’UNRWA les avaient aimablement rendu au  Hamas. […]

  2. L’ONU, la veille poussiéreuse. Ce n’est pas nouveau. La seule entité au monde capable de voter que la terre est plate.
    Ça c’est de l’institution ! Bravo l’ONU !

  3. Nous connaissons tous cette réalité, mais en parler entre nous ne serte à rien, si ce n’est nous exaspérer et nous faire mesurer notre impuissance sur le plan médiatique. Ce n’est pas nous qu’il faut convaincre, ce sont les autres et les obliger à regarder ce qu’ils refusent de voir et de comprendre…

  4. Nous connaissons tous cette réalité, mais en parler entre nous ne sert à rien, si ce n’est nous exaspérer et nous faire mesurer notre impuissance sur le plan médiatique. Ce n’est pas nous qu’il faut convaincre, ce sont les autres et les obliger à regarder ce qu’ils refusent de voir et de comprendre…

Répondre à Encore une fois, l’UNWRA retrouve des armes dans un de ses établissements | Telavivre Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here