A la veille de Pessah, « la police a perdu le contrôle du Mont du Temple » disent des juifs israéliens qui n’arrivent plus à accéder à celui-ci. « Des dizaines d’hommes ont pris d’assaut le  Mont du Temple agitant des drapeaux du Hamas. Les juifs ne sont pas autorisés à y accéder », a déclaré l’un d’eux.

Palestinian protesters prepare to throw

 

«Quel ne fut pas l’étonnement de centaines de Juifs venus au Mont du Temple pour Pessah de trouver la police bloquant la porte d’entrée et annonçant que le Mont serait fermé aux Juifs car le Hamas l’avait investit  et menaçait à présent de violence  les Juifs qui pourrait y entrer »expliquent certains militants.

Ainsi les militants du Mont du Temple  accusent les autorités de collaborer avec les extrémistes musulmans pour empêcher les Juifs de visiter le Mont du Temple. Ils racontent qu’environ 20 hommes du Hamas se sont installés  dans l’enceinte du jour au lendemain et que la police leur en avait donné l’autorisation.

La police israélienne a annoncé lundi que les musulman auraient un accès limité au Mont du Temple. Le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld, avait déclaré à l’AFP  que seuls les hommes âgés de 50 ans et plus seraient autorisés à y prier et qu’il  n’y avait pas de limite d’âge pour les femmes. « C’est une mesure de précaution prise pour évaluer les problèmes de  sécurité » avait indiqué le porte-parole.

En dépit d’être le site le plus saint du judaïsme, le Mont du Temple est administré par la Fondation islamique Waqf  et les visites des citoyens juifs sont soumise à des restrictions strictes y compris une interdiction générale de prières ou d’autres formes de culte  sous peine d’arrestation.

Des groupes juifs  condamnent depuis longtemps ces mesures comme étant de la discrimination des autorités qui  cédent à l’extrémisme musulman. Un nouveau projet de loi proposé par le parti Habait Hayehudi de Naftali Bennett  est actuellement débattu à la Knesset afin d’accorder des droits égaux de prière pour les Juifs et les musulmans sur le Mont du Temple.

par Dan Amselem pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

5 COMMENTS

  1. cest un veritable cauchemar se qui cest passe au mont du temple et a loccasion de la fete de pessah je mabstien de dire les mots tres dur envers le chef de la police qui nous a fait porter la honte a notre pays
    et jespair que si la prochaine fois cela se reproduira il faudra leur briser les os du hamas

  2. Le 5 décembre 1949, pendant que les Nations palabraient, Ben Gourion répétait l’engagement suivant devant la Knesset : « L’Etat d’Israël garantira la liberté de religion, de conscience, de langage, d’éducation et de culture ; protégera les lieux saints de toutes les religions ; sera fidèle aux principes de la Charte des Nations Unies … etc. » et il ajoutait : « En même temps, nous considérons comme étant notre devoir d’affirmer que LA JERUSALEM JUIVE FAIT PARTIE INTEGRANTE DE L’ÉTAT D’ISRAËL, de même qu’elle est indissolublement liée à l’histoire, à la religion et à l’âme juives. JÉRUSALEM REPRÉSENTE LE CŒUR MÊME DE L’ÉTAT D’ISRAËL ».
    http://www.israelvivra.com/bulletin56.htm

    Qu’attend-on pour les virer ?

  3. […] Pessah avait provoqué des émeutes sur le Mont du Temple. A la veille de Pessah,  la police avait perdu le contrôle du Mont du Temple, les israéliens juifs n’arrivaient pas à accéder au Mont. Des dizaines de palestiniens avaient pris d’assaut le Mont du Temple agitant des drapeaux du Hamas. Moshe Feiglin du Likud et vice-président de la Knesset a récemment demandé au Premier ministre Netanyahu d’enquêter sur ces émeutes et a également demandé de prendre des mesures pour mettre fin à l’intimidation et à la violence contre les Juifs sur site le plus sacré du judaïsme. […]

  4. […] Pessah avait provoqué des émeutes sur le Mont du Temple. A la veille de Pessa’h,  la police avait perdu le contrôle du Mont du Temple, les israéliens juifs n’arrivaient pas à accéder au Mont. Des dizaines de palestiniens avaient pris d’assaut le Mont  agitant des drapeaux du Hamas. Moshe Feiglin du Likud et vice-président de la Knesset a récemment demandé au Premier ministre Netanyahu d’enquêter sur ces émeutes et a également demandé de prendre des mesures pour mettre fin à l’intimidation et à la violence contre les Juifs sur site le plus sacré du judaïsme. […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here