Les commentaires du Secrétaire d’Etat américain, John Kerry ne laissent aucun doute sur sa vision de la responsabilité de l’échec de ces négociations : C’est Israël qui a fait dérailler les pourparlers de paix, même si lors de sa rencontre avec Obama, Mahmoud Abbas a officiellement énoncé au président américain son  opposition à la reconnaissance d´Israël comme Etat juif  et qu’à son retour il s’est empressé de déposer unilatéralement ses demandes d’adhésion aux 15 instances des Nations Unies. Le gouvernement israélien se dit  profondément déçu par la réaction de John Kerry, c’est ce qu’a rapporté au  New York Times, une source anonyme de haut rang au sein bureau du premier ministre. 

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

abbas-kerry-netanyahu

S’exprimant lors d’une audience devant le comité sénatorial des relations étrangères  mardi dernier, Kerry a été interrogé sur l’impasse des pourparlers de paix, il  a répondu  : « Les prisonniers n’ont pas été libérés par Israël le jour où ils étaient censés l’être et puis un autre jour est passé et un autre jour  et  700 logements ont été approuvés à Jérusalem puis pouf … « .

Ces commentaires ont donc provoqué un tollé et une source anonyme du bureau du premier ministre a confié au  New York Times  qu’ils n’auront qu’un seul effet pour la suite, celle de durcir les positions palestiniennes.

Selon le secrétaire américain, ce sont sont donc les palestiniens qui ont été forcés de quitter la table des négociations, et les responsables de l’échec des négociations sont bien israéliens. Ce n’est pas le refus de reconnaître Israël comme un Etat juif, ce ne sont pas les menaces permanentes de  l’Autorité palestinienne d’agir unilatéralement à l’ONU, ce n’est pas le refus systématique de l’AP de ne pas prolonger les accords au delà du 29 avril.

Notons que John Kerry a également  la mémoire courte car il a oublié peut être que ce sont les Palestiniens qui ont dit« non »à la poursuite des pourparlers directs avec Israël en Novembre 2013, ce sont encore eux  qui ont dit «non» à son projet d’Accord Cadre pour ces pourparlers sur le statut final, et ce sont encore eux qui ont encore dit «non» à une dernière réunion avec Kerry lui-même.

Il est déplorable de constater encore une fois que John Kerry est finalement bien en ligne avec la Ligue arabe qui a  indiqué  dans le communiqué qui a fait suite à sa réunion avec le Président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas : « Les ministres arabes des Affaires étrangères font porter l’entière responsabilité de la  crise dans les négociations de paix  à Israël ».

Pour conclure, personne ne rappelle que Benjamin Netanyahu avait pourtant déclaré à maintes reprises qu’il  ne libérerait pas un seul prisonnier palestinien, si l’Autorité palestinienne  ne s’engageait pas à poursuivre les négociations et ne reconnaissait pas le caractère juif de l’État d’Israël et personne ne souligne que selon les accords conclus avant les pourparlers, Israël n’a pas promis de limitation sur les constructions en Judée Samarie. Par conséquent, la revendication des Palestiniens ne peut etre retenue comme une violation des accords de ces pourparlers.

par Dan Amselem pour Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

9 COMMENTS

  1. Il est temps que les responsables Israélien se décident à changer une bonne fois pour toute d’attitude vis à vis du tueur de Ma’alot, du clown kerry et surtout du frère musulman qui sévit à la maison blanche, nous avons étais trop docile et le résultat est évident.

  2. La mer est agitée, il fait trop de vent, la régate est reportée…..C’est la faute à Israël!!!!!! Israël est responsable s’il fait nuit, jour…S’il fait ni nuit ni jour. C’est du n’importe quoi, le délire complet.

  3. Shalom, le secrétaire d’état Kerry est arrivé et il a déclaré: » le processus de paix est engagé ».
    Les palestiniens ont fait une erreur de traduction a laquelle s’ajoute une mauvaise interprétation qui leur a fait comprendre ceci: » attention je vais lâcher une caisse ».
    En vérité Kerry a contenu sa flatulence en transit pour la bien-séance, ensuite le gaz a cheminé le long de la colonne vertébrale et a fini par atteindre le cerveau.
    De là ont jaillis ces accusations de merde.
    Hag Saméah Péssah.

  4. Dans tous les pays où ils se rendirent, les Juifs ne trouvèrent aucun répit durable aux persécutions implacables du fanatisme religieux. Harcelés et traqués de ville en ville et de nation en nation, ils furent la cible de toutes les insultes, le bouc émissaire commode pour endosser tous les reproches ; l’histoire de leurs expériences est une honte pour celle qui fut leur grand calomniateur et oppresseur, la Chrétienté.
    C’est toujours le cas aujourd’hui, John Kerry inconsciemment ou consciemment applique la théorie de remplacement.
    Voir l’article : http://www.israelvivra.com/bulletin46.htm

  5. Encore une fois on ne peut que regretter la mauvaise communication d »ISRAEl Pourquoi les ambassades ne réagissent ‘elles pas? Pourquoi ne voit on pas une vaste campagne d’information ou plutôt de désinformation ? Jusqu’à quand Israel perdra t il la guerre de la com? Pourquoi ces excellents arguments ne font ils pas l objet d’une diffusion extreme? C(est frustrant Réagissons avec tous les moyens et memle au dela

  6. C’est quand même incroyable.. Pourquoi les israélien ne restent pas chez eux ?
    Aussi, comment se fait-il que les taxes des palestiniens passent par Israël avant d’arriver en Palestine ?

  7. ARRETON DETRE LES SERVITEURS AMERQUINS
    IL FAUT QUISRAELE EST SON ONHEUR ET DE DONNER UN COUP DE PIED AUX RIQUINS
    COMME DEGAULLE LA FAIT EN 1970

  8. HI,désinformation,frère musulman, quand on réfléchi cher monsieur saogiv mieux je vs aide un peu si lors d’un défi vous avez un homme dans la place croyez-vs pas avoir un petit avantage stratégique, si on ajoute une union sacrée qui dure depuis très longtemps cher monsieur, avant de vous défouler pour rien dire, apprenez à tourner modestement et gentiment 7 fois vôtre langue impulsive dans votre charmante bouche,cordialement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here