John Kerry, le secrétaire d’Etat américain est arrivé hier soir à Tel-Aviv pour revenir, une fois de plus, aux chevet des pourparlers de paix. Il a rencontré Benjamin Netanyahu, deux fois en douze heures, hier soir et ce matin. Il devait également s’entretenir avec le chef de l’AP mais les discutions avec Bibi se sont terminées trop tard dans la nuit. Un haut responsable palestinien a déclaré que Kerry pourrait revenir dans la région mercredi soir pour rencontrer le président palestinien Mahmoud Abbas.

Des sources sécrètes israéliennes rapporteraient que Jonathan Pollard serait libéré pendant la période des Pâques juives (Pessah) contre des centaines de prisonniers palestiniens à son corps défendant. Cette source affirme que les palestiniens daigneraient prolonger les pourparlers de paix jusqu’à la fin 2014 en échange de la libération des prisonniers ainsi qu’un gel des constructions en Judée Samarie. Alors que les États-Unis et Israël ont maintenant admis que la libération de Pollard est sur ​​la table des négociations, l’ État d’Israël lui-même n’a pas officiellement annoncé qu’il accepte la proposition.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

————–

.

Les négociations semblaient sur le point de s’effondrer à la fin de semaine dernière alors qu’ Israël avait choisi de ne pas libérer les 26 terroristes arabes israéliens et palestiniens. Et pour cause, Israël n’avait aucune assurance que les Palestiniens n’ abandonneraient pas les négociations juste après la libération de ces terroristes sanguinaires.

L’agence de presse palestinienne Ma’an a publié aujourd’hui, mardi, qu’ Israël non seulement libérera les 26 prisonniers palestiniens mais l’étendra à plusieurs centaines, y compris de hauts responsables palestiniens emprisonnés en Israël. L’agence Ma’an a également indiqué qu’Israël serait d’accord pour un gel des constructions en Judée Samarie , mais pas à Jérusalem et ce, jusqu’à fin de 2014.

par H.P. Benhamou pour Tel-Avivre –

 

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here