Une délégation de 14 dirigeants du clergé presbytérien américain , une église qui soutient le boycott des produits israéliens fabriqués en Judée et Samarie, s’est rendue en Israël la semaine dernière. Fait assez rare pour être mentionné : Les délégués de l’église presbytérienne ont changé d’avis après avoir visité l’usine de Soda Stream.

sodastream

La visite a été organisée par la Ligue d’amitié israélo-américaine ( AIFL ) ; l’objectif était de faire découvrir Israël aux délégués de l’église presbytérienne et de mieux comprendre le conflit israélo-palestinien. Des représentants de l’Église presbytérienne , qui compte environ six millions de fidèles , ont visité l’usine Soda Stream , qui est située dans Maale Adumim , à l’est de Jérusalem . Ils ont parlé à des représentants de la direction et à plusieurs employés. L’usine Soda Stream emploie 1300 employés, 500 sont des arabes palestiniens de Judée et de Samarie , 450 sont des arabes israéliens et des Juifs . La société qui voit son usine comme une oasis de paix  s’est récemment trouvée au centre d’une controverse quand l’actrice Scarlett Johansson qui  participait à une  publicité pour vanter les produits Soda Stream, s’est vue débarquée de l’ONG Oxam pour laquelle elle avait oeuvré bénévolement pendant des années sous prétexte  qu’Oxam appelle au Boycott des entreprises israéliennes implantée dans les territoires disputés.

Alors que certains groupes religieux basés aux États- Unis, tels que les évangélistes et les mormons , sont connus pour leur soutien à Israël , l’Église presbytérienne a toujours été très critique envers Israël  et soutient le boycott des produits israéliens comme « Ahava » et « Dkalim » .

En 2012 , plus de 100 organisations juives américaines traditionnelles ont accusé Israël Palestine Mission Network de l’Église presbytérienne ( TIPMP ) de promouvoir la propagande antisémite et anti- sioniste . Entre autres choses , la TIPMP avait publié une caricature suggérant le contrôle juif sur la politique américaine .

Contre toute attente, tenez vous bien, les délégués presbytériens ont déclaré, après la visite de l’usine,  que l’emplacement de l’usine améliorait les relations interpersonnelles entre Israéliens et  Palestiniens et qu’ils ne manqueront pas d’ exprimer dans l’avenir leur soutien à Israël auprès de l’administration de l’église ainsi qu’aux adeptes . En résumé, voila une bataille gagnée dans la guerre contre la désinformation.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Ruby Shamir , directeur exécutif de AIFL Israël , a déclaré:  » Il y a beaucoup de voix qui appellent au boycott d’Israël tant dans les régions d’affaires que dans le milieu universitaire , il est essentiel de réunir les dirigeants et les personnalités influentes pour changer ces idées et à aider à développer une opinion favorable au sujet d’Israël. La mission de l’ AIFL  est de renforcer les relations entre le peuple américain et israélien « . AIFL envoie fréquemment des délégations en Israël pour rencontrer des Israéliens et visiter des sites religieux, culturels et archéologiques.

Par Paula Chiche pour Tel Avivre

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here