La circoncision des petits garçons pour des motifs religieux est-elle « une violation du droit des enfants à l’intégrité physique » ? Tout le monde s’en souvient, cette question a donné lieu à un face-à-face tendu entre représentants juifs et musulmans d’une part et « défenseurs de l’intégrité physique des enfants » d’autre part, au conseil de l’Europe à Strasbourg. 

Circumcision in the hospital

L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe , qui représente la plupart des Etats du continent européen , a adopté une résolution en Octobre 2013 appelant la circoncision rituelle comme une  » violation de l’intégrité physique des enfants selon les normes des droits de l’ homme ». Cette décision a entraîné une réaction violente en Israël , et le président Shimon Peres a même déclaré que la résolution anti- circoncision violait les droits de l’homme. Il a exprimé son indignation sur la comparaison entre la circoncision masculine et des mutilations corporelles. Le Président de la Knesset, Yuli Edelstein, a souhaité faire annuler cette résolution anti-circoncision.

Avant de quitter Israël pour participer à la discussion parlementaire au conseil de l’Europe, Nachman Shai, membre de la Knesset, a découvert que les opposants à la circoncision avaient l’intention de s’appuyer sur un documentaire précisant les risques de la procédure en la matière , le documentaire s’appelle   » C’est un garçon !  » par Victor Schonfeld, pour interdire cette pratique en Europe.

Yuli Edelstein a immédiatement lancé la production d’un film de 15 minutes pour le compte de la Knesset (conjointement avec l’Agence de publicité du gouvernement) qui sera utilisé par les représentants de la Knesset et du ministère des Affaires étrangères, jusqu’à ce que cette résolution soit annulée. Le parlement israélien, qui jouit d’un statut d’observateur au Conseil de l’Europe, a obtenu de faire diffuser ce documentaire défendant cette pratique, réalisé en urgence après le vote de l’APCE ( Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe).  Ce film qui s’intitule «Pour la vie », il met en vedette les directeurs d’hôpitaux juifs et arabes exprimant leur soutien aux avantages médicaux de la circoncision. Il a été présenté la semaine dernière à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe par le membre de la Knesset, Nachman Shai, du Parti travailliste.

Le film de la Knesset

Le film Knesset a réunit les administrateurs du Centre médical Sourasky de Tel-Aviv,  l’hôpital Hadassah Mont Scopus à Jérusalem , les administrateurs des hôpitaux musulmans de Nazareth et Nahariya , le professeur Avraham Steinberg , le président de la Knesset et bien d’autres. Ils expriment tous, leur soutien aux avantages médicaux de la circoncision , basées sur la recherche , et réfutent les allégations au sujet de la souffrance de l’enfant au cours de la procédure .

« La circoncision a de nombreux avantages médicaux et les inconvénients  sont presque négligeables si la procédure est faite par des gens expérimentés et  formés.  Les risques d’une quelconque complication sont proche de zéro si la circoncision est faite à  un âge très précoce», a déclaré le professeur Steinberg.

 » Nous sommes au milieu d’une bataille « , a déclaré Nachman Shai  .  » Il est de notre responsabilité de renverser la décision. Je suis très heureux que les meilleurs experts médicaux aient répondu à notre demande afin de défendre leur opinion professionnelle ».

Le film  » C’est un garçon « 

Il y a quelques jours, après la discussion parlementaire, le Conseil de l’Europe a affiché sur son canal YouTube une interview qu’il a mené avec le réalisateur juif Victor Schonfeld sur son documentaire anti-circoncision , dans lequel il a salué la résolution du Conseil de l’Europe .

 » C’est un garçon « , mon film montrera les victimes cachées de la circoncision, des enfants qui saignent emmenés d’urgence à l’hôpital, des bébés victimes d’infections en soins intensifs, les déformations irréversibles causées sur de jeunes garçons et des décès » » , a déclaré le réalisateur Victor Schonfeld. Schonfeld soutient l’appel du Conseil de l’Europe pour  » un débat public intense sur les restrictions possibles sur cette pratique .  » Je crois que le corps des enfants leur sont propres et nous, les parents, avons la tâche de les protéger , et le Conseil de l’Europe a fait un grand pas en avant pour défendre les droits de l’enfant « .

Le débat est donc lancé.

 » Il faut à présent qu’il se poursuive », s’est félicité à l’issue des débats le rabbin Moshe Lewin, directeur du CER ( Conférence des rabbins européens).

Par Alexandra Mathiot pour Tel-Avivre

Print Friendly, PDF & Email

7 COMMENTS

  1. Encore une fois, on assiste à une interférence ignoble d’un réalisateur juif Victor Schonfeld qui soutient la décision du Conseil de l’Europe d’interdire la circoncision juive. L’ennemi intérieur d’Israël vient chaque fois faire barrage aux coutumes et rituels juifs
    multimillénaires. Ces dénigreurs sataniques ne se rendent pas compte du mal qu’ils font à leur propre famille et peuple. Avant Schonfeld, réalisateur de films israéliens, le dénégateur de l’histoire juive Shlomo Sand a commis une dévastation dans le milieu littéraire et académique international et les séquelles se décryptent de nos jours dans les médias de masse. Autant que la propagande haineuse et pathologique des palestiniens envers Israél, ces personnages alter juifs, juifs honteux et anti religieux donnent des armes redoutable en cautionnant de leur intervention les positons anti israéliennes dans les parlements européens. Ils ajoutent impunément de l’eau au moulin, aux irréductibles opposant à la politique et aux raisons d’Etat du pays d’Israél. Ils causent des fissures dans l’appareil juridique et historique du peuple juif. Quel Etat au monde permettrait-il de telles traitrises ? Pourquoi ne prient-on pas ces personnages à quitter Israël et à vivre ailleurs ? A quand, la Knesset votera-t-elle des sanctions contre ces individus ignobles et lâches, à l’instar des lois qu’elle vient de voter visant les agissements illégaux et téléguidés de certaines ONG ! « Dura Lex Sed Lex. »La faiblesse attise la haine » Nietzsche.

  2. Comment peut-on être aussi insensibles aux pleurs des enfants, à leurs souffrances. Pourtant les mères ne les connaissent-elles pas? Pourquoi cette loi du silence, pour ne pas dire cette lâcheté?

    Pourtant une circoncision symbolique, sans coupure, existe bel et bien. Pourquoi pas, en effet, puisque déjà des rabbins la préconisent, la justifient même par le commandement «Tu ne voleras pas»? D’ailleurs n’est-ce pas que «qui qui vole un œuf ici, vole un bœuf là»?

    Défendre un crime, une mutilation faite à un petit sans défense, porter atteinte à son intégrité physique, à ce qui lui est le plus intime est une horreur, une abomination… Comment peut-on accepter que l’on mutile ainsi des enfants? Faudra-t-il un jour s’attaquer à la véritable source du mal, c’est-à-dire à la croyance à un pur mensonge!

    Pas étonnant que cette insensibilité à l’enfant trouve son reflet dans une insensibilité envers d’autres humains… Comment être aussi aveugle et penser que la coupure n’a pas d’incidence face aux autres! L’on vole à l’enfant ce qui lui appartient en propre pour le sacrifier au dieu mensonge. Une HONTE!

    Qu’on ne vienne pas ensuite se plaindre devant l’insensibilité du monde à leur égard! La circoncision s’ajoutant à leur insensibilité envers un autre peuple!

    Assez du deux poids deux mesures, du crime érigé en valeur!

  3. le medecin veut pratiquer une circoncision sur mon fils. il a 6.5 ans. puis-je avoir les conseils de parent qui on été confrontés a ce diagnostique? merci

    • bonjour mon fils de 9ans s’est fait opéré le 19février a trousseau à paris pour un phimosis cicatriciel.tt s’est bien passé, hier il a absolument voulu faire de la trotinette, grosse erreur je pense, depuis ce matin il se plaint de douleurs qui je pense sont dues aux qq éréctions et du fait de trop bouger….

  4. « Yaka » faire un fonds de dédommagement géré par les institutions, avec un montant moyen adaptable et raisonnable (si ça se trouve dans 20 ans on pourra reprogrammer les repousses de prépuces, ce qui fixerait le niveau du « dédommagement »), financé par une petite perception sur les brits. De toutes façons il y aurait très peu de demandes de dédommagement, si c’était pas le cas, ça serait mauvais signe pour la religion … et la judéité se transmettant par la mère, cela n’aurait pas d’impact sur la démographie.

  5. tous ceux qui parlent conytr la circocision sont des individus ignobles et sans aucune connaissance dans la matiere. bande d’ignorant , faite vos recherches avant de vous pronnoncer conn…………………..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here