Le Ministère de la santé a décidé d’unir deux services médicaux concurrents. Un moyen de réduire les conflits entre les deux groupes.

israeli-ambulance-512x287

Lundi, le Ministre de la santé a récemment décidé d’envoyer des appels d’urgence à Magen David Adom et  Hatzalah, deux services médicaux. Cette décision met définitivement un terme aux rivalités qui existaient entre les deux groupes. Jusqu’à présent, les deux groupes étaient en compétition, et se disputaient fréquemment pour savoir qui allait être le premier à intervenir sur des situations d’urgence. Début février, les responsabilités incomberont au groupe le plus proche du lieu où se situe l’urgence. À terme, cette manière de procéder pourrait bien améliorer la qualité du service d’urgence et sauver des vies.

En 2012, Hatzalah avait porté plainte contre Magen David Adom pour « diffamation ». À cette période, ils accusaient Magen David Adom d’avoir colporté une rumeur selon laquelle Hatzalah aurait évacué des patients du lieu de l’accident, et ce, sans les avoir examiné ou soigné.

Le conflit entre les deux groupes a pris une telle ampleur, qu’il a fallu créer un comité, le comité  Tadmor,  spécialisé qui permet au Ministère de la santé d’examiner les litiges entre les deux groupes. Aujourd’hui le comité a rendu  publique l’union entre les deux groupes et Hatzalah est particulièrement ravi de ce changement,  l’organisation s’est exprimé: « Ce nouveau protocole est un grand pas en avant pour atteindre notre objectif, autrement dit arriver à un mode de fonctionnement transparent, professionnel et surtout uniforme. D’ailleurs, c’est exactement ce qu’on attend des fournisseurs de soins médicaux d’urgence. »

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Par ailleurs, Eli Beer, le fondateur a déclaré: « Le Ministère de la santé et le gouvernement israélien accordent ainsi du crédit à Hatzalah. Nous franchissons un cap dans les efforts que nous déployons pour motiver 300 volontaires, 600 ambulances  et surtout pour donner un temps de réponse de 90 secondes aux appels d’urgence en Israël ».

par Elsa Benaiche pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here