L’Hôpital Beilinson à Petah Tikva a réussi la première transplantation intestinale chez un adulte. Cette greffe extraordinaire a été effectuée sur une patiente de 39 ans, mariée avec des enfants, elle souffrait d’ une maladie qui provoquait des tumeurs, bénignes et malignes, dans l’abdomen et dans le système gastro-intestinal.

Greffe colon

Il y a deux ans, en raison de son mauvais état de santé, cette femme a subi une section de l’intestin grêle et comme elle ne pouvait plus manger, elle est devenue complètement dépendante de l’alimentation intraveineuse, une situation qui a entraîné de nombreuses hospitalisations. Finalement, il a été décidé de procéder à cette opération compliquée. Pour cela, une équipe de médecins d’élite a été formée, dont certains travaillent en permanence dans des hôpitaux américains. L’opération a duré 10 heures et a exigé une préparation spéciale pour les équipes de transplantation, d’anesthésie et de soins intensifs.

Etant donné la complexité de l’opération, celle-ci sera uniquement pratiquée sur des patients pour lesquels la greffe est la seule solution pour sauver leur vie.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Selon le professeur Eitan Mor, directeur de la transplantation à l’hôpital, cette opération ne s’est faite que 80 fois dans le monde mais jamais en Israël.

Contrairement à des greffes de rein, de foie ou de pancréas, la transplantation du colon est plus complexe car le rejet de greffe et les infections peuvent survenir des semaines, voir des mois après l’opération, « Nous devons suivre la patiente pendant une très longue période avant de pouvoir affirmer que la greffe a fonctionné » a expliqué Eitan Mor.

par Roger Haddad pour Tel-Avivre – 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here