Bien avant l’ouverture de la gare de Sdérot, les prix des logements avaient déjà  commencé à grimper. La nouvelle ligne entre Sdérot et Tel-Aviv permet maintenant d’arriver à  Tel Aviv en 58 minutes. Le train est maintenant présent dans de plus en plus de villes et la demande de logements à proximité des gares augmente.

immobilier_gare

Un an avant l’ouverture de la ligneTel-Aviv/Sderot, un appartement de quatre pièces, dans la ville de Sdérot, coûtait 519.000 NIS. Après l’ouverture de la nouvelle gare, le même appartement coûte désormais 10% de plus. En 2015, Sdérot sera relié à Beer Sheva, les prix continueront donc sans aucun doute de monter en même temps que la demande.
Les chiffres parlent d’eux-mêmes : En Août de cette année, une nouvelle ligne de train a ouvert reliant Ashkelon à Tel Aviv mais avec un trajet plus court et donc plus rapide. Dans les quatre mois qui ont suivi, le prix d’un appartement de 4 pieces est passé de 834.000 NIS à 881.000 NIS.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Même phénomène à Beersheva, la ligne rapide a ouvert en Juillet 2012, cela a stimulé le marché en entraînant une hausse moyenne de 100.000 Nis. Le même phénomène a également eu lieu dans les villes proches de Tel Aviv, où l’ouverture de nouvelles lignes a eu un impact direct sur les prix de l’immobilier. L’ouverture d’une ligne rapide entre Rishon Lezion et Tel-Aviv ( désormais à 12 minutes en train ) a entraîné une augmentation des prix faisant passer un appartement de 4 pièces de 1.29 millions de NIs à 1.38 million de NIS.
En l’an 2016, Rakevet Israel devraient ouvrir de nouvelles gares dans plusieurs villes. Exemple, une nouvelle ligne reliera Carmiel Eliya à Akko.

par Roger Haddad pour Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here