Le président, le Premier ministre, les ministres et ministres délégués ainsi que tous les membres de la Knesset bénéficieront d’une augmentation de salaire en 2014. En moyenne, l’augmentation de salaire se situera entre 1,8% et 2,5% soit une hausse allant de 691 shekels à 1342 shekels par mois.

Capture-d’écran

En Juillet dernier, la Knesset avait voté contre une proposition du ministre des Finances Yair Lapid visant à réduire les salaires des fonctionnaires de l’Etat de 10 %. Cette proposition aurait affecté les salaires du Président, du Premier ministre, des ministres, des députés, des chefs des services et des hauts magistrats. Ceux-ci ont donc refusé la réduction de leurs salaires, cette proposition qui avait été présentée dans le cadre des réductions globales du budget de l’Etat pour 2014 a donc été abandonné.
Cependant, le comité des Affaires sociales, du travail et de la santé de la Knesset dirigé par le député Haim Katz ( Likoud-Beitenou ) avait alors ordonné une réduction de salaire de 1% (seulement ) pour tous les fonctionnaires de haut rang. D’une proposition de baisse de 10%, les salaires n’ont baissé que de 1%. Cela se traduit de la manière suivante : pour un salaire mensuel d’un membre de la Knesset qui s’élève à 38.300 NIS, la réduction n’a pas été de 3,830 Nis mais de 383 NIS par mois! En résumé, la baisse fut de seulement 1% en juillet dernier, alors qu’une hausse en moyenne de 2% est prévue pour 2014, les salaires entre 2013 et 2014 augmenteront donc au final de 1%.

A propos des salaires des fonctionnaires, le ministère des Finances a publié en début de semaine une enquête sur les salaires du secteur public pour l’année 2012.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Selon ce rapport publié annuellement par le directeur du ministère des finances, 8 des 10 fonctionnaires les mieux payés du secteur public en 2012 étaient des médecins, pour la plupart employés par la Clalit et les deux autres étaient des
fonctionnaires de la société  » Rafael Advanced Defense Systems « .  » Israel Electric Corp », les ports d’Israël et l’Autorité des chemins de fer ont également été étiquetés comme des salariés très bien payés. On peut aussi constater que les forces de sécurité et les policiers ont des salaires plus élevés que les agents des service pénitentiaires et les soldats des Forces de défense israéliennes.
Le rapport a également révélé des écarts salariaux importants entre les hommes et les femmes employées dans le secteur public en 2012.

par Paula Chiche – Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here