Ari Folman le réalisateur de « Valse avec Bachir » s’est vu décerner le prix du film européen, dans la catégorie « Meilleur film d’animation » pour le film « The Congress ».

FLFA Symposium

Samedi, au cours de la Cérémonie des prix qui se tenait à Berlin, Ari Folman s’est vu décerner une récompense pour le film d’animation « The Congress ».

Dans le film, la célèbre actrice  Robin Wright (qui joue d’ailleurs son propre rôle dans le film ) raconte comment un studio d’envergure lui propose de vendre son identité cinématographique, elle reçoit une proposition d’un grand studio, ils veulent la scanner pour créer un avatar infographique de l’actrice. Elle sera donc scannée, pour que son double soit exploité, sans limites, dans les films hollywoodiens. Son double jouera dans les productions les plus commerciales, dans lesquelles elle avait refusé de participer, en échange de quoi, elle recevra d’importantes sommes d’argent, elle pourra s’offrir une retraite anticipée mais plus important encore, le studio lui promet de préserver la jeunesse et ce éternellement (for ever young). La durée du contrat est de 20 ans. On voit Robin signer le contrat puis on la revoit 20 ans plus tard après expiration du contrat, à un autre congrès à l’occasion duquel elle constate que le monde du cinéma est encore plus faux qu’avant alors elle reconduit son contrat.

Ari Folman explique qu’il tenait à mélanger le film d’animation avec les prises de vues réelles pour faire un film hybride ou s’entremêlement les deux genres : « J’adore les dessins animés traditionnels (les tous premiers Popey, Betty Boop etc..) et la liberté qu’on a en tant que réalisateur dans ce genre de production. A vouloir tout numériser on met en péril tout le romantisme et la fantaisie du cinéma ».

Dans le casting, on retrouve aussi: Harvey Keitel, Sami Gayle, Kodi Smit-McPhee, Danny Huston, Paul Giamatti et Jon Hamm.

Dans son discours de remerciement, Folman a précisé que ce film, qu’il a mis 4 ans à réaliser, a été crée par 270 animateurs, issus de 6 pays différents.

Un autre film israélien: « Fill the void » a gagné « The cinematography Award ».

par Jean-Philippe Touati pour Tel-Avivre –

Regardez LA BANDE ANNONCE

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here