Aujourd’hui, tout le monde connait Instagram, l’application qui permet à n’importe quel internaute de partager ses photos. Mais il y a un mois environ nous vous parlions d’une entreprise israélienne, Mobli, dans laquelle, Carlos Slim, l’homme le plus riche du monde avait investit 60 millions de dollars et dans laquelle figurait déjà comme actionnaire, Leonardo DiCaprio.  Et bien entre les deux concurrents rien ne va plus c’est la guerre!

Leonardo-DiCaprio-Mobli-pop_11391

Plus de 150 millions d’internautes utilisent la plateforme Instagram. Mardi, la Compagnie Instagram, a bloqué l’accès des usagers de l’application israélienne Mobli à leurs services. Evidemment la societe Mobli l’a pris comme un Casus Belli. Et Les deux entreprises se sont livrées à une lutte acharnée.

Selon Globes, Instagram aurait décidé de « bloquer les personnes qui utilisent l’application israélienne Mobli, en les empêchant de télécharger des photos à partir d’Instagram » et en leur interdisant l’accès à l’Interface de Programme d’Application (API).

Les deux applications offrent des services similaires. Elles donnent aux usagers la possibilité de poster des photos, et des clips vidéos, à l’aide de plusieurs filtres. Pourtant, Mobli dispose d’un dixième des utilisateurs d’Instagram, avec seulement 12 millions d’utilisateurs.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Depuis, les deux Compagnies ont rendu le conflit public.

Instagram a déclaré: « Les lignes directrices de l’Interface de Programme d’Application Instagram sont catégoriques. Il est important pour nous de tirer les choses au clair. Une application qui tente de reproduire ou de remplacer les services que nous offrons à nos usagers, viole les conditions d’utilisation d’Instagram. Nous avons une équipe chargée de contrôler les applications et de mettre en pratique les nouvelles mesures de la Compagnie. »

Mobli n’a pas tardé à répondre à ses concurrents: « Nous respectons le droit de gestion de toutes les plateformes. Nous défendons le droit de contrôle et la liberté de création des usagers sur leur contenu. C’est pour cette raison que nous poursuivons nos engagements, en permettant aux usagers de gérer leur contenu à leur guise. »

L’application israélienne a donc entravé la politique d’Instagram, en essayant de devenir la première application de partage de photos. Elle a aussi mené une campagne pour obtenir le fameux « hashtag »(#), la dernière tendance d’Instagram.

Moshe Hogeg, le Directeur et le Fondateur de Mobli, a déclaré dans une interview: « Instagram mérite le respect mais celui qui dira que les technologies d’Instagram sont meilleures que les nôtres n’est pas encore née. »

par Elsa Benaiche pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here