Qui ne connait pas le mythe de la jeunesse éternelle? Malheureusement, les maladies neurodégénératives, telles que la maladie d’Alzheimer ou encore la maladie de Parkinson, touchent fréquemment les personnes âgées.

israeli researchers

Des chercheurs issus de l’Université hébraïque de Jérusalem, travaillent en collaboration avec la StartUp israélienne TyrNovo, pour empêcher le cerveau de vieillir.

Ehud Cohen a dirigé les recherches sur les maladies neurodégénératives. Il a découvert le composé que développe la Compagnie TyrNovo: NT219. Ce composé inhibe le vieillissement et protège le cerveau des maladies neurodégénératives, sans toucher à la durée de vie du patient. C’est déjà un premier pas, pour remédier à ce type de maladie.

Les maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson, d’Alzheimer ou encore de Huntington partagent des points communs. L’accumulation tardive de certaines protéines toxiques est un élément déclencheur de ces maladies.

Par ailleurs, Il existe un mécanisme qui régule les mécanismes de protection du corps humain et qui empêche l’apparition de ces protéines toxiques. A partir d’un certain âge, ce mécanisme se dégrade. C’est pour cette raison, que les personnes âgées sont particulièrement exposées aux maladies neurodégénératives.

Le Dr. Hadas Reuveni, Directeur de TyrNovo, une StartUp israélienne crée pour développer le composé NT219 et Alexander Levitzki issu du département de Chimie Biologique de l’Université hébraïque, ont participé à ces recherches.

Cohen et Reuveni ont montré que le composé NT219 inhibait de manière efficace le signal IGF1. Résultat: Le composé NT219 protège effectivement les vers de terre (pris pour cobaye) contre l’accumulation de certaines protéines toxiques. Chez l’homme, c’est l’origine de la maladie d’Alzheimer et de Huntington.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Récemment, les laboratoires du docteur Cohen, ont reçu l’autorisation de tester le composé NT219 sur des souris. Il espère ainsi trouver un traitement capable de guérir les maladies neurodégénératives.

Ehud Cohen est membre du département de biochimie et de biologie moléculaire, à l’Institut de Recherche médical Israel-Canada, de l’Université hébraïque. Le projet a été fondé par « Rosetrees Trust of Britain ».

par Elsa Benaiche pour Tel-Avivre – Sources No Camels

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here