Un rapport du Bureau central des statistiques révèle une diminution des décès causés par le diabète, mais une augmentation de la mortalité par accident vasculaire cérébral. Le cancer reste la maladie la plus meurtrière.

AVC-les-signes-qui-doivent-alerter_exact441x300

 

Ce nouveau rapport montre des changements dans la répartition des causes de décès dans le pays , avec plus de personnes qui décèdent à la suite d’ un accident vasculaire cérébral, que du diabète .

Un total de 2442 personnes sont mortes d’un accident vasculaire cérébral soit une légère augmentation par rapport à l’année précédente qui comptabilise 2280 décès.

 » Ces chiffres indiquent un besoin immédiat d’élaborer un programme national pour prévenir les AVC, qui réduira le nombre de décès dus à la maladie», a déclaré, Pnina Rosenzweig, directeur général de l’Association Neeman pour les survivants d’un AVC .

Les maladies cardiaques prennent la deuxième place et sont responsables de 16,1 % des décès , soit un total de 6558 cas . L’AVC est à la troisième place .

 » Un tel programme devrait se concentrer sur trois questions principales: la sensibilisation, la prévention et l’établissement d’unités spéciales pour les AVC dans tous les hôpitaux en Israël .  »

Le diabète est passé de la troisième à la cinquième place avec un total de 2190 décès (5,4% de tous les cas de décès, par rapport à 5,8 l’année précédente ) .

Le cancer reste la maladie la plus meurtrière en Israël . Un total de 10 288 personnes sont mortes de la maladie, environ un quart de tous les cas de décès cette année .

Chez les hommes, 23,7 % des décès sont liés à un cancer du poumon,  12,2% d’un cancer colorectal , et 8,2% d’un cancer du pancréas. Chez les femmes, 22,2% décèdent d’ un cancer du sein , 13,3% d’un cancer du poumon et 10,1% d’un cancer colorectal .

Ces trois premières maladies mortelles sont suivies par les maladies respiratoires (5,5% ) , le diabète ( 5,5% ) , les maladies infectieuses (4,9% ) , des raisons externes, y compris les accidents , le suicide ( 4,7% ) , les maladies du rein ( 4%) , la pneumonie ( 2,2% ) et l’hypertension artérielle (2,2% ) .

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Une comparaison internationale des taux de mortalité chez les hommes situe Israël en bas de classement des pays de l’OCDE pour les décès liés au diabète , avec 47 cas pour 100.000 habitants.

Pour les décès liés au cancer,  Israël se situe en bas de classement avec 219,3 décès pour 100 000 habitants , après la plupart des pays de l’OCDE dont la Suède ( 227,4 ) , les États-Unis ( 238 ) , la Grande-Bretagne ( 275,2 ) et la France ( 299,8 ) . Le Mexique occupe le dernier rang avec 138,1 décès par cancer par 100 000 habitants.

En terme de décès par accident vasculaire cérébral , les hommes israéliens sont à la troisième place en fin de classement:  45 personnes sur 100 000 habitants meurent d’un accident vasculaire cérébral, plus que les États- Unis ( 44,1 ) et le Canada ( 44,8 ) , mais moins que la Suisse ( 45,7 ) , la France ( 46,6 ) , la Grande-Bretagne (68,2 ) et d’autres pays. Pour les femmes israéliennes 39,7 décès par 100 000 habitants ont été comptabilisé , plus que la France ( 36,5 ) et la Suisse ( 36,9 ) .

Par Paula Chiche pour – Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here