Dimanche soir dernier, Stephen Harper, le premier ministre canadien a annoncé, au cours de l’événement organisé par le Fond National Juif à Torontosa prochaine visite en Israël.

harper

D’après le rapport de Shalom Toronto, Stephen Harper se rendra en Israël en Janvier 2014. C’est sa première visite d’Israël depuis le début de son mandat.

Chaque année, le Fond National Juif organise le dîner de gala Negev. Cette année, l’événement rassemblait 4600 personnes. À cette soirée, les juifs les plus aisés de Toronto sont venus contribuer à la collecte de fonds.

Harper était l’invité d’honneur de ce gala. Il est considéré comme un grand allié d’Israël. D’ailleurs, que ce soit pour la deuxième guerre du Liban survenue en 2006, l’opération à Gaza en 2009 ou encore pour le programme nucléaire iranien, Harper a toujours soutenu l’État d’Israël.

Il a souligné que le Canada et le monde occidental devaient affronter les mêmes menaces: « Nous sommes conscients que l’avenir de notre pays dépend de la survie d’un État libre et démocratique au Moyen-Orient ».

À la surprise générale, Harper a  même  chanté des classiques du Rock ,  et notamment « Hey Jude » des Beatles.

Suite à cette performance, Benjamin Netanyahu, Premier Ministre d’Israël a déclaré dans un message télévisé: « Haper n’est pas un suiveur, à plusieurs reprises, il a choisi d’être du coté la vérité ! Son but n’est pas de faire du politiquement correct, mais de faire triompher la justice. »  et Benyamin Netanyahu poursuit : « Je te salue, et comme un ami,  comme l’ami d’Israël et comme un grand leader. »

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Au cours de l’événement, des centaines de pro-palestiniens et leurs sympathisants se sont rassemblés à l’extérieur de la salle de réception. Ils brandissaient des pancartes condamnant « la politique d’apartheid » d’Israël. Le protestation concernait plus particulièrement la question des bédouins et du « plan Praver », qui prévoit une loi sur la régulation de l’installation des bédouins dans le Negev. Les manifestants ont même tenté de bloquer les routes à proximité de la salle où se tenait le dîner de gala.

Pour le Fond National Juif, ces protestations sont une tentative de délégitimer Israël. Efi Stenzler, Président du Fond National Juif keren kayemeth Le Israël a déclaré: « Ces actions n’auront aucune influence sur les buts que nous poursuivons: représenter l’État d’Israël et agir au profit de son développement ».

par Elsa Benaiche pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here