En un an, la frontière entre Israël et la Syrie, dans le Golan, a été complètement modifiée  L’ancienne clôture vieille de plusieurs décennies a été remplacée par ce qui devrait désormais empêcher tout passage frontalier. Elle s’étend sur 90 km de long et fait 2.5 mètres de hauteur. Elle est équipée de systèmes de surveillance sophistiqués.

cloture_securite

La frontière syrienne a été négligé pendant des années, elle était complètement délabrée et pleine de trous, la frontière telle qu’elle est aujourd’hui est radicalement différente. La nouvelle barrière frontalière est une source de fierté pour le Commandement du Nord car c’est la première fois dans l’histoire d’Israël que l’armée israélienne reçoit un énorme budget ( des centaines de millions de shekels ) pour sécuriser sa frontière nord, les événements en Syrie y sont évidemment  pour beaucoup, afin d’ éviter un afflux massif de civils syriens sur le plateau du Golan. L’armée n’a pas eu d’autre choix que de fermer hermétiquement la frontière en installant une véritable clôture.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

Eli Malka, chef du Conseil régional du Golan , a expliqué que la décision de construire une nouvelle clôture avait  été prise a temps  » avant qu’un fanatique d’ Al-Qaïda ne vienne se faire sauter dans un bus ou dans un supermarché « .
La clôture n’empêchera pas l’explosion d’obus de mortier tombés « accidentellement en Israël  » mais elle permettra désormais de repérer toute intrusion en territoire israélien, elle est équipée de cameras infrarouges et tout mouvement est immédiatement signalé au poste de commandement afin que des mesures soient prises en conséquence. C’est un progrès énorme dans la sécurité de la frontière nord et les habitants du plateau du Golan se sentent maintenant plus protégés.

par Dan Amselem pour Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here