Il y a une dizaine de jours nous vous parlions de cette diplomate, Marion Fesneau-Castaing, qui avait outrageusement dépassé ses attributions au mépris de toutes les règles applicables à la conduite d’un diplomate digne de ce nom lorsqu’il est en représentation dans un pays étranger qui l’accueille.

Et bien cette affaire a trouvé sa conclusion et vous ne serez pas étonné que s’agissant d’une affaire mettant en cause une diplomate, que la solution soit « diplomatiquement correcte »

marion

Pourtant l’affaire avait commencé avec fracas :

 Les faits se sont déroulés le vendredi 20 septembre et le soir même les medias et les internautes « bien-pensants » se déchainaient sur internet pressés de témoigner leur indignation sur la façon dont l’abominable armée israélienne avait usé de violence sur la personne de Marion Fesneau-Castaing, Attachée de coopération humanitaire et sociale auprès du consulat général de France à Jérusalem, bafouant sans vergogne son immunité diplomatique…

Dès le lendemain, le samedi matin, sans avoir pris le temps de se renseigner sérieusement sur la situation, l’Union européenne avait, par la voix de Catherine Ashton et de la Commissaire Georgieva,

demandé des explications aux autorités israéliennes, condamnant Tsahal et déplorant «la confiscation d’aide humanitaire (…) par les forces de sécurité israéliennes».

Les chancelleries européennes étaient résolues à dénoncer vertement la violation de l’immunité de leurs diplomates par l’armée israélienne.

Mais voilà, dans la journée du samedi 21 septembre, de nombreux sites israéliens francophones ont vivement réagi pour rétablir la réalité des faits et publier la vidéo de l’incident qui montre que non seulement Marion Fesneau-Castaing n’a pas du tout été brutalisée mais qu’au contraire c’est elle qui s’est rendue coupable de violence sur un soldat Israélien !

 

La publication de cette vidéo a obligé les chancelleries européennes à opérer une brusque marche arrière.

Le lendemain, le dimanche 22 septembre, le porte-parole du Ministère Israélien des Affaires étrangères, Paul Hirschson, a déclaré à l’AFP que «Les pays européens et leurs diplomates devaient des explications sur leur violation flagrante des codes de conduite diplomatique» et avertissant que l’Etat hébreu «n’acceptera pas ce genre de faute grave».

Le Ministère des Affaires étrangères d’Israël a également déclaré:

« Israël rejette l’annonce unilatérale qui a été publiée par les porte-parole des hauts représentants Catherine Ashton et la Commissaire Georgieva concernant les événements de la vallée du Jourdain du Nord. Cette annonce ne tient pas compte de la violation flagrante de la loi par des diplomates européens, leur mépris d’une décision de la cour israélienne et leur provocation inutile sous le prétexte allégué de l’aide humanitaire».

« Les diplomates sont envoyés par leurs gouvernements pour être des médiateurs et non pour agir comme provocateurs ». Il a précisé qu’ «Israël a déjà fait savoir qu’il n’acceptera pas ce dérapage. La réponse d’Israël sera proportionnelle à la gravité de ces violations ».

Paul Hirschson a aussi rappelé les faits, à savoir que « Madame Fesneau – Castaing s’est allongée sur le sol en signe de «résistance passive» contre l’exécution d’une ordonnance de la Cour de Justice visant à interdire à des bédouins de construire sans autorisation. »

« On l’a fait sortir du véhicule … puis elle s’est laissé tomber sur le sol … personne ne l’a jetée au sol, » a-t-il déclaré.

« Il y a eu violence de sa part, quand elle s’est levée et a  marché en direction de l’officier  qu’elle a frappé au visage », a ajouté Hirschson.

Cet  incident diplomatique très inhabituel risquait de se transformer en crise diplomatique, l’Etat hébreu envisageant d’expulser l’employée du consulat et de la déclarer persona non grata tandis que certaines organisations humanitaires faisaient pression sur la France et d’autres pays européens pour qu’ils protestent contre le traitement réservé à leurs diplomates.

Crise diplomatique qui risquait surtout d’assombrir la première visite du président Hollande en Israël, les 18 et 19 novembre prochains.

Toute la semaine qui a suivit, la France a donc œuvré à une solution à l’amiable afin de régler cette situation.

« Nous sommes en contact avec les autorités israéliennes pour rechercher une solution prenant en compte la qualité de notre relation bilatérale et l’intérêt professionnel de notre diplomate », a-t-on expliqué à Reuters du côté français.

Un responsable israélien a confirmé que des discussions ont eu lieu entre Israël et la France sur la manière de gérer  » Cet incident isolé qui ne caractérise pas les relations entre les deux pays « .

 

Finalement, Marion Fesneau-Castaing sera mutée à un autre poste et sa mission en Israël qui avait commencé il y a un an et qui devait durer encore au moins deux ans sera écourtée.

Elle n’est donc pas expulsée par les autorités israéliennes ni rappelée immédiatement par Paris mais devra simplement avoir quitté le territoire israélien d’ici décembre prochain. On souligne côté français qu’aucune sanction n’est envisagée à son égard…

Un responsable du ministère Israélien des Affaires étrangères a indiqué que cette décision a été prise en concertation avec les autorités françaises.

“C’était un incident isolé qui ne définit pas les relations entre les deux pays” a-t-il bien précisé.

En conclusion il est permis d’affirmer qu’Israël manifeste une fois de plus une attitude plus que conciliante envers les comportements déplacés ou les trafics (comme dans la récente affaire dite de l’ « AllenbyGate») de certains employés du consulat de France à Jérusalem qui ne sont pas de nature à arranger sa triste réputation.

par Vorache pour Tel-Avivre.com

Print Friendly, PDF & Email

17 COMMENTS

  1. Mme Fesneau castaing devrait etre envoyee faire de la cooperation humanitaire et sociale en Syrie ….
    Elle pourrait sans nul doute y exercer ses talents de comedienne !

  2. Et voilà ! « Affaire classée »…
    Naturellement les Israéliens se sont aplatis à nouveau devant les autres. Ce qui permettra a d’autres de renouveler ce genre d’expérience…
    Rappelez vous, les excuses à la turquie pour le Mavi Marmara, qu’est ce qu’il en n’est sorti ? Shoum davar !!
    Rien fait au sujet de l’affaire al dura (Bravo quand même M. Karsenty!) et l’enderlin qui se pavane toujours a Jérusalem alors qu’il aurait du être en prison !
    Etc…
    Israël est trop bon ! et comme on dit: « trop bon, trop con ! »

  3. Encore une fois Israël se montre trop souple à l égard de gens qui sont profondément antisémites surtout dans la diplomatie française qui reste fidèle aux paroles de son dictateur  » ce petit peuple sur et dominateur »
    L Europe est gangrenée
    Israël ne doit jamais être faible avec ces pseudo démocraties européennes qui rien de bon à lui apporter

  4. Cette attitude modérée dessert Israel, qui laisse l’impression qu’il est sous tutelle. « Charbonnier est maître chez soi » dit l’adage. Cette provocatrice aurait dû être immédiatement expulsée du pays, bien sûr il y aurait eu des grincements de dents de la part de la France,mais est-ce que l’attitude de celle-ci n’a pas démontré à maintes reprises beaucoup d’indélicatesses par le biais de ses diplomates mis en place? De la fermeté n’aurait pas causé un incident diplomatique, bien au contraire, c’est le seul moyen de s’imposer à son interlocuteur lorsque celui-ci dépasse les limites autorisées. Israel fait trop dans la mansuétude,par rapport également à toutes les publicités et vidéos mensongères répandues dans le monde par ses ennemis, qui ne sont pas seulement les Arabes.

    • Absolument d’accord: il ne sert à rien de s’abaisser à tolérer les affronts, de cette « diplomate » haineuse, des islamistes turques ou de qui que ce soit. Cela ne fait que projeter une image de faiblesse et encourager d’autres affronts.

    • Pas du tout !!! je pense au contraire que Tsahal montre sa puissance ici… je ne sais pas d’ailleurs comment ils font. Ils ont été entraînes pour cela. Ne pas réagir violemment quand une espèce de tarée les provoque ainsi, cela relève de l’exploit. Je ne pourrais pas en faire autant je l’avoue. A la place du militaire, je pense que je lui aurais fait une petite clef de Krav ou bien que je lui aurais infligée une petite fessée déculottée.. (ça lui aurait appris à vivre).
      Bref, chapeau à Tsahal qui parvient une fois de plus à éviter un conflit diplomatique pouvant s’ouvrir sur un drame……

  5. Israel laisse ainsi une fanatique haineuse antisémite qui a levée la main sur un soldat de Tsahal circuler librement dans le pays (pendant quelques semaines..) et partir la tête haute après cet affront?
    Elle aurait du être expulsée manu-militari à l’instant!
    Israel a eu aussi le grand tort de laisser la calomnie d’Al Durah (mise en scène frauduleuse présentée par la télévision française pour accuser à tort Tsahal de meurtre d’enfant…) circuler dans le monde, sans réaction initiale.
    La réaction pour démoncer cette mise en scène frauduleuse a été tardive (bien trop…)tardive et un grand tort a été causé à l’image d’Israel!

    • pour l’affaire Al dura, les répercussions ont été gigantesques. Est ce qu’Israel était en mesure de réagir rapidement ?? je ne sais pas, et si oui, pourquoi ne l’ont ils pas fait ?? cela m’échappe.
      Enderlin a les mains ensanglantées : cette sous merde a sur les mains le sang de Monsieur Pearl, entre autre, celui des deux militaires qui ont été massacrés parce qu’ils s’étaient trompé de route.. et le sang de tous ceux qui ont péri à cause de cette affaire…..

      • Raison de plus pour faire preuve de fermeté,cela ne veut pas dire VIOLENCE, laquelle se trouve chez ceux qui veulent la destruction d’Israel et qui s’y emploient par tous les moyens.

  6. il aurait fallu la marcher dans jerusalem ,un panneau accroché écrit en 3 langues : < je suis une pourriture anti sémite moi et toute ma race de goys arabisés<

  7. Le commentaire de Ygal Ha Ivry est PERTINENTE et véridique, ISRAEL SE COMPORTE COMME LA SOUMISE DE SES ENNEMIS et met des gants pour ceux comme la France qui passe pour être une amie mais prouve tt le contraire par le comportement odieux de ses ressortissants qui ont la ‘houstpa
    de déléguer des diplomates indignes de la représenter….

  8. Souvenez-vous d’une certaine Chantal Trouillot qui s’est servi de la boite électronique des affaires étrangères à Paris où elle sévissait en janvier 2009 et qui s’est permis d’envoyer une vidéo ignoble concernant le sionisme « pur ».
    Le Quai d’Orsay sait se débarrasser des brebis galeuses; il suffit de leur tendre une carotte à savoir: gravir un échelon, rémunération conséquente et à la clé « être muté ».
    L’affaire Chantal Trouillot à l’époque a fait grand bruit et des personnalités s’en sont préoccupées. Cette antisémite notoire a été « mutée », parait-il, en Turquie après la dénonciation de ses actes.
    Je possède la vidéo et j’aimerai bien qu’elle repasse sur les sites qui nous concernent et au delà. Elle est toujours d’actualité.

  9. Je vous laisse méditer sur cela. Que la nuit vous soit conseillère…afin que vous œuvriez pour une paix juste et des propos mesurés.

    http://www.youtube.com/watch?v=587SDIQY7h4

    Voilà un autre éclairage…

    Monsieur mon Président, j’éprouve un profond regret d’avoir à vous le dire. Regret pour mon pays, regret pour l’espoir de paix. Vous vous conduisez comme un lâche, rien d’autre, lorsque bafoué vous demeurez sans un mot.

    Celle qui représente notre pays par notre ambassade est arrachée d’un véhicule, jetée à terre, mise en joue. Et vous ne prononcez mot. Vous ne prononcez mot parce que cela se passe en Palestine sous occupation Israélienne. Monsieur mon Président, si notre ambassadrice était là, dans ce véhicule de secours, c’est que des demeures avaient été dévastée, qu’une population millénaire était chassée de ses terres.

    Cela en infraction au droit international sur un territoire occupé.

    Monsieur mon Président, vous qui vous montrez si sourcilleux de la justice et des droits de l’homme dans vos mots, pourquoi, là, en avez-vous manqué ? Pourquoi là, demeurez-vous coi, alors qu’un véhicule transportant des tentes, des vivres est intercepté en infraction du Droit ? Pourquoi, alors que de multiples ambassades européennes avaient dépêché leurs diplomates pour apporter leur protection abandonnez-vous ces représentants européens qui ont fait leur devoir avec dignité ? Pourquoi, monsieur le Président ?

    Pourquoi, alors que des humanitaires sont saisis par la soldatesque, jetés à terre, immobilisés, maltraités, pourquoi ne dites vous rien ?

    Ah, il parait que vous êtes gêné, que vous allez vous excuser, que vous allez déplacer-sanctionner cette ambassadrice. Ah oui, tout de même, cette ambassadrice quinquagénaire après avoir été extirpé du véhicule, jetée à terre aurait osé filer une beigne à un solide soldat casqué. Au moins est-ce ce qu’affirme avec indignation ce pays qui ne respecte pas la loi internationale. Vous allez vous excuser. Vous allez baisser la tête. Monsieur, vous êtes un Président rampant.

    Vous avez pris vos fonctions il y a peu, avec l’aide de mon modeste vote pour nous débarrasser de l’autre, votre prédécesseur. Il y a peu mais c’est déjà la seconde fois que vous vous comportez comme un couard sur le sujet. Dimanche 2 juin, devant le « Congrès des Communautés juives » et l’Ambassadeur d’Israel, vous aviez fait le tour du monde des remontrances et pas un mot, pas un seul mot concernant la situation infligée au peuple palestinien par l’unique gouvernement représenté dans l’assistance. Pas un mot, pas un petit mot. Rien, vous ne saviez plus rien de ce drame. Rien, vous ne saviez plus rien du nécessaire engagement de notre pays pour donner une chance à la paix par le respect des frontières de 67. Rien, vous ne dites jamais rien sur ce sujet parce qu’il y faut du courage et que vous n’en avez point.

    La France, cette France que vous êtes censé incarner monsieur le Président, mes grand parents ont fait le choix d’y immigrer. Cette France d’espoir qui affichait fièrement au côté du mot « Liberté » les mots « Egalité », « Fraternité » leur avait donné envie d’être français, de résister lorsqu’elle était occupée, de défendre ses idéaux lorsqu’ils étaient négligés. Cette France dont ils m’ont transmis l’attachement. Cette terre fut d’émancipation pour des juifs échappant au lourd poids des Shtetls, à la menace quotidienne du pogrom. Et bien ce n’est pas seulement l’effort de paix que votre silence trahit, mais aussi cette identité nouvelle que la Révolution avait apporté à la France et qui avait attiré mes grands parents. Votre silence piétine tout cela, avec les mots « Egalité » et « Fraternité ».

    Monsieur le Président, vous soumettez la France à l’en faire mépriser par un gouvernement d’extrême droite. Vous qui êtes de « gôche », vous devriez savoir qu’une extrême droite juive est aussi ignoble et soudard que toutes les extrêmes droites. Par cet oubli et ce lâche silence, dans quelle indignité vous jetez notre pays, dans quel renoncement à la paix vous consentez à être complice !

    Monsieur, je suis triste pour mon pays, je suis triste pour les misères ainsi encouragées contre le peuple palestinien.

    • @ Fort,
      Très FORTES la victimisation et le mensonge avérés… cette femme s’est dans un geste spectaculaire destiné aux médias ,couchée par terre. aucune arme n’a été braquée sur elle, c’est vérifié…et si les militaires israeliens s’étaient comportés comme la soldatesque dont vous avez sans doute l’habitude, cette comédienne ne se serait pas avisée de faire la maligne et ne se serait pas risquée de porter la main sur le militaire, car son compte eût été réglé sans attendre.
      Soyez triste pour votre pays en effet, dont le président pour gagner des voix laisse s’y installer une gabegie sans pareille, et fait pavoiser la Place de la Bastille de tous les drapeaux du Maghreb.Honte à vous monsieur de vous prêter à ce jeu médiocre et sans décence.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here