Une journée 100% Francophone organisée par l’Ambassade de France, l’Institut français d’Israël et TV5 Monde

פוסטר-הפסטיבל

Le 19 septembre prochain démarre la 29ème édition du Festival International du Film à Haïfa. L’Ambassade de France, l’Institut français d’Israël et TV5MONDE organisent dans le cadre du festival une « Journée 100% Francophone », le 22 septembre 2013.

Au cœur de cette journée, la projection du film Young Perez de Jacques Ouaniche avec la présence exceptionnelle de toute l’equipe du film, du réalisateur, de l’acteur principal Brahim Asloum, champion olympique de boxe à Sydney en 2000 et champion du monde WBA en décembre 2007, de Laure Balzan-Sorin, directrice artistique, de Nelly Kafsky, productrice et de Yoni Darmon, co-scénariste du film. La projection se déroulera en présence d’Olivier Rubinstein, Conseiller Culturel près l’Ambassade de France en Israël et directeur de l’Institut français d’Israël, de Gilles Courrègelongue, Consul de France à Haïfa et d’Armelle Haïm-Azoulay qui représente la chaîne francophone TV5MONDE en Israël.

boxeBrahim Asloum, boxeur français d’origine algérienne de confession musulmane, a accepté d’endosser le rôle de Victor Young Perez dit « Young Perez », issu de la communauté juive tunisienne, champion de boxe ayant connu ses heures de gloire dans les années 30, déporté à Auschwitz en 1943.

Au cours de cette journée, seront également projetés Un voyageur, en présence du réalisateur Marcel Ophuls, et Violette Leduc, la chasse à l’amour, en présence de la réalisatrice Esther Hoffenberg (voir ci-dessous le programme intégral de la Journée 100% Francophone).

En tout, c’est une sélection de 20 films français qui seront projetés pendant toute la durée du festival entre le 19 et le 28 septembre 2013 – dont également le film Providence d’Alain Resnais, projeté en présence de Ricardo Aronovich, Directeur de la Photographie, La Religieuse avec Isabelle Huppert ou Les beaux jours avec Fanny Ardant ou encore Grand Central avec Léa Seydoux dont le talent reconnu par Quentin Tarantino (Inglorious Bastards) et Woody Allen (Minuit à Paris) a été récompensé lors du dernier Festival de Cannes par l’attribution de la Palme d’or à La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche dans lequel elle joue le rôle principal.

Le festival permettra également de redécouvrir un grand classique du cinéma français : Les enfants du paradis de Marcel Carné et de découvrir 5 co-productions franco-israéliennes – dont The Congres d’Ari Folman (Valse avec Bachir) (voir le programme intégral des projections des films français et des co-productions ci-dessous).

Synopsis des films projetés lors de la « Journée 100% Francophone »

Le 22 septembre 2013

 Le Mur de l’Atlantique

Documentaire

2010

Réalisateur : Jerome Prieur

Avec : Robert O. Paxton, Jean-Claude Hazera, Renaud de Rochebrune, Olivier Wieviorka, Claude Malon, Sébastien Durand

70 min., Français, sous-titres hébreu

Vestige indestructible de la Seconde Guerre mondiale, le Mur de l’Atlantique contient un secret bien gardé. De 1942 à 1944, le chantier du Mur de l’Atlantique a été le poumon de la France de Vichy, la plus importante et la plus compromettante opération de collaboration économique de l’Occupation. Le film de Jérôme Prieur raconte cette sombre histoire, pour la première fois.

Pour recevoir nos nouveaux articles au quotidien, cliquez ici

22/9 à 15h45, Auditorium Kriger

Grigris

2013

Réalisateur : Mahamat-Saleh Haroun

Avec : Souleymane Démé, Anaïs Monory, Cyril Guei, Marius Yelolo

101 min., Français, sous-titres anglais et hébreu

Alors que sa jambe paralysée devrait l’exclure de tout, Grigris, 25 ans, se rêve en danseur. Un défi. Mais son rêve se brise lorsque son oncle tombe gravement malade. Pour le sauver, il décide de travailler pour des trafiquants d’essence…

22/9 à 12h et 28/9 à 19h30, Auditorium Rappaport

Un voyageur

2013

Réalisateur : Marcel Ophuls

Avec : Marcel Ophuls, Jeanne Moreau, Frederick Wiseman

106 min., Français, sous-titres hébreu

Ce film est présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes.

Près de vingt ans après son dernier film (Veillées d’armes : histoire du journalisme en temps de guerre en 1994), le réalisateur Marcel Ophüls retrace sa carrière grâce aux extraits de films. Il y évoque également ses sources d’inspirations comme son père, ou de cinéastes François Truffaut ou encore Woody Allen. L’histoire de sa vie et du cinéma en général.

22/9 à 13h15, Cinémathèque de Haïfa, en présence du réalisateur et 28/9 à 15h45, Salle Tikotin

Violette Leduc, la chasse à l’amour

2013

Réalisatrice : Esther Hoffenberg

60 min., Français, sous-titres hébreu

Violette Leduc subit la censure avant de connaître le succès avec son livre La Bâtarde, préfacé par Simone de Beauvoir. S’appuyant sur son dernier roman, La Chasse à l’amour, le film évoque sa vie de souffrance et de solitude, matière d’une écriture forte, pleine de poésie et d’humour.

22/9 à 14h15, Salle Tikotin

Un château en Italie

2013

Réalisatrice : Valeria Bruni Tedeschi

Avec : Valeria Bruni Tedeschi, Louis Garrel, Filippo Timi, Marisa Borini, Xavier Beauvois

103 min., Français et Anglais, sous-titres anglais et hébreu

Louise rencontre Nathan, ses rêves ressurgissent. C’est aussi l’histoire de son frère malade et de leur mère, d’un destin: celui d’une grande famille de la bourgeoisie industrielle italienne. L’histoire d’une famille qui se désagrège, d’un monde qui se termine et d’un amour qui commence.

22/9 à 17h et 27/9 à 18h, Auditorium Kriger

 

Suzanne

2013

Réalisateur : Katell Quillevere

Avec : Sara Forestier, Adele Haenel, Francois Damiens, Paul Hamy

94 min., Français, sous-titres anglais et français

Le récit d’un destin. Celui de Suzanne et des siens. Les liens qui les unissent, les retiennent et l’amour qu’elle poursuit jusqu’à tout abandonner derrière elle…

22/9 à 16h30, Auditorium Haïfa et 26/9 à 20h, Auditorium Kriger

Les beaux jours

2013

Réalisateur : Marion Vernoux

Avec : Fanny Ardant, Patrick Chesnais, Laurent Lafitte

93 min., Français, sous-titres hébreu et anglais

Des beaux jours ? Caroline, fraîchement retraitée, n’a que ça devant elle : du temps libre et encore du temps libre.

La belle vie ? Pas si simple… Comment alors tout réinventer ?

Transgresser les règles, provoquer de nouvelles rencontres ? Ou bien simplement remplir son agenda ? A moins que tout soit déjà là…

22/9 à 17h, Auditorium Rappaport et 25/9 à 13h, Auditoriul Kriger

Couleur de peau: Miel

Animation

2012

Réalisateur : Jung, Laurent Boileau

71 min., Français, sous-titres hébreu et anglais

Ils sont 200 000 enfants coréens disséminés à travers le monde depuis la fin de la guerre de Corée.

Né en 1965 à Séoul et adopté en 1971 par une famille belge, Jung est l’un d’entre eux.
Adapté du roman graphique Couleur de peau : Miel, le film revient sur quelques moments clés de la vie de Jung : l’orphelinat, l’arrivée en Belgique, la vie de famille, l’adolescence difficile… Il nous raconte les événements qui l’ont conduit à accepter ses mixités. Le déracinement, l’identité, l’intégration, l’amour maternel, tout comme la famille recomposée et métissée, sont autant de thèmes abordés avec poésie, humour et émotion…

Réalisé dans un étonnant mélange d’images réelles et dessinées, entre présent et souvenirs, utilisant à l’occasion des archives historiques et familiales, Couleur de peau : Miel est un récit autobiographique d’animation qui explore des terres nouvelles.

22/9 à 21h15 et 27/9 à 15h30, Cinémathèque Haïfa

La Religieuse

2013

Réalisateur : Guillaume Nicloux

Avec : Isabelle Huppert, Louise Bourgoin, Pauline Etienne, Martina Gedeck

Source: Le Pacte, Paris

110 min., Français, sous-titres anglais et hébreu

XVIIIe siècle. Suzanne, 16 ans, est contrainte par sa famille à rentrer dans les ordres, alors qu’elle aspire à vivre dans « le monde ». Au couvent, elle est confrontée à l’arbitraire de la hiérarchie ecclésiastique : mères supérieures tour à tour bienveillantes, cruelles ou un peu trop aimantes… La passion et la force qui l’animent lui permettent de résister à la barbarie du couvent, poursuivant son unique but : lutter par tous les moyens pour retrouver sa liberté.

22/9 à 13h30, Auditorium Haïfa et 24/9 à 19h, Auditorium Kriger

Victor Young Perez

2013

Réalisateur : Jacques Ouaniche

Avec : Brahim Asloum, Steve Suissa, Isabella Orsini, Patrice Bouchitey, Bruce Payne,

Davy Sardou

103 min., Français, sous-titres hébreu et anglais

Victor Perez, dit Young Perez, 136 combats, 91 victoires dont 27 par KO, Champion du monde des poids mouches, est sur le ring. Cette fois-là, il sait qu’il ne peut pas gagner ce combat. En face de lui Kurtz, le soldat allemand de 20 centimètres et 20 kilos de plus que lui.

Autour de lui les cheminées des fours crématoires recrachent les cendres de ses camarades d’infortune. Et pourtant, encouragé par son frère Benjamin déporté lui aussi et par des milliers de regards muets, Victor, ce petit juif arabe, tiendra tête à ces monstres durant quinze rounds.
Pendant l’enfer de ce combat, Victor verra défiler sa vie. La Jeunesse insouciante de Tunis avec Rachid, Maxo et Benjamin. Il y retrouvera l’amour avec la bellissime Mireille.

Il revivra sa gloire et sa descente aux enfers, enfer bien agréable à côté de l’Indicible dans lequel les coups de Kurtz le ramèneront.

22/09 à 19h30 en présence de l’équipe du film, Auditorium Rappaport et 28/9 à 17h, Auditorium Kriger

Tel-Avivre- 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here