Des étudiants payés pour défendre Israël sur les réseaux sociaux. Le bureau du Premier ministre a annoncé qu’il allait recruter des étudiants et les payer pour l’affichage des statuts pro-israéliens sur Facebook et Twitter.

4437332.image

Dans une déclaration faite mercredi par le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Israël va commencer le parrainage des étudiants universitaires pour lutter contre antisémitisme sur les plateformes de médias sociaux.

Les étudiants universitaires israéliens recevraient des bourses complètes ou partielles pour la lutte contre l’antisémitisme et le boycott d’Israël sur les réseaux tels que Facebook et Twitter.

«C’est un projet novateur visant à renforcer la diplomatie nationale israélienne et l’adapter à l’évolution de la consommation de l’information», a indiqué le communiqué du bureau du premier ministre.

Les étudiants auront la liberté de décider ou non d’être identifié en tant que participants de ce programme, qui devrait commencer dans les mois suivants.

Le bureau du premier ministre était à la recherche d’un budget de 778.000 dollars pour le projet. L’Association nationale des étudiants israéliens ont ensuite sélectionné les participants à partir d’un bassin de candidats qui rejoindront la « hasbara », terme utilisé en Israël pour la diplomatie publique.

L’armée israélienne a également mis en place un «média interactif» de leur propre chef, avec un nombre restreint de soldats qui diffuseront le message de l’armée sur ses sites de médias sociaux.

Alexandra Mathiot pour – Tel Avivre –

Print Friendly, PDF & Email