Pour certaines personnes cependant, la notion du monopole de CEI est un rêve impossible. Plus vraisemblablement, les économies iront dans les dépenses en capital, dans la reconstruction ou dans l’équipement des postes électriques et même plus probablement elles serviront à payer la dette de l’entreprise qui est de 70 milliards de shekels.

Les systèmes photovoltaïques se composent d’un ensemble de panneaux solaires de collecte et d’un dispositif qui convertit l’énergie solaire en électricité. Le système est généralement connecté au fournisseur de service électrique. Les ménages qui sont équipés de systèmes photovoltaïques obtiennent un compteur spécial qui permet de mesurer la quantité d’électricité produite par le système, pour lequel ils obtiennent un crédit auprès de la compagnie d’électricité qui est déduit du montant de leur consommation d’énergie.

En France, par exemple l’État rachète l’électricité produite plus chère qu’elle ne la vend au consommateur et l’État attribue des crédits d’impôt pour aider les particuliers a s’équiper.

L’installation d’un système peut coûter plusieurs centaines de milliers de shekels,  la plupart des propriétaires de systèmes photovoltaïques empruntent. Le laps de temps nécessaire pour rembourser le système et commencer à constater les économies est de 8 à 15 ans, selon la taille et la qualité du système. C’est donc dire que pendant 15 ans ça ne rapporte rien a son propriétaire !

Les systèmes Photovoltaïques peuvent représenter une bonne façon d’économiser de l’argent à long terme, mais ils laissent toujours les utilisateurs très dépendants des caprices de la compagnie d’électricité, du coup l’opération est plutôt risquée. Le système est donc à peu près le même en France et en Israël. Si l’Etat décide de rembourser moins cher le prix du KWH, c’est l’utilisateur qui en fera les frais.

Malheureusement pour eux, en Israël, la CEI a changé les termes et les conditions de l’entente avec les propriétaires de Panneaux Photovoltaïques à plusieurs reprises, ce qui réduit de près de deux tiers les sommes d’argent versées générées par les systèmes PV. Ce qui implique donc que le système de Panneau ne s’amortira plus en 10 ans par exemple mais en 15 ou peut-être jamais (au-delà d’un certain temps le système produit moins car il a vieilli ou est devenu tout simplement obsolète.

Le rêve d’indépendance électrique israélien est peut être devenu une réalité puisqu’il semble être  à portée de main, grâce à un système de stockage d’énergie résidentielle, développé par le géant de l’énergie solaire chinois Suntech. Ce système  est prêt à être importé par Enerpoint Israel, une entreprise de haute technologie solaire locale qui a été achetée il y a plusieurs années par le conglomérat énergétique italien.

Suntech-RESS-copy-635x357

Un fonctionnaire de haut rang d’ Enerpoint Israël a dit que le RESS est une grosse batterie qui peut stocker l’électricité des PV, elle permettra aux clients de la CEI de déclarer leur indépendance pour la première fois. Le prix d’un système PV est bien inférieur à ce qu’il était auparavant et avec RESS, les propriétaires peuvent utiliser leur propre puissance PV comme ils le souhaitent et  payer les prêts pour l’installation de PV beaucoup plus rapidement. « 

Il y a juste un problème, Enerpoint n’a pas réellement commencé à importer les systèmes de RESS et négocie encore avec l’Administration des douanes pour un permis d’importation.

En plus de changer les termes de son accord avec les propriétaires de systèmes photovoltaïques, la CEI a traîné les pieds au printemps dernier sur la mise en place d’un nouveau système de mesure pour permettre aux ménages pourvus de PV de profiter d’une technologie qui leur permettrait d’ utiliser leur propre électricité solaire. Bien que le système de crédit reste en place, la nouvelle technologie permet aux familles de consommer de l’énergie directement à partir de leurs systèmes photovoltaïques, au lieu du réseau électrique, avec l’excès envoyé à la CEI et la puissance non-solaire tirée de la grille lorsque cela est nécessaire.

La CEI a demandé au moins trois fois par l’intermédiaire des clients et des représentants du gouvernement d’ouvrir un système d’application pour les propriétaires de PV qui voulaient changer leur connexion pour qu’ils utilisent leur propre l’énergie solaire. Il a fallu des mois à la CEI pour ouvrir le système d’application. Aujourd’hui, ils sont toujours considérés en cours, conduisant l’Autorité de l’électricité à critiquer ouvertement le comportement de la CEI.

La CEI a déclaré que le changement de système  pour les clients était « très compliqué », et prendrait « au moins sept mois. »

L’exécutif Enerpoint a déclaré que la société était prête à en découdre avec la CEI, et était convaincu que la RESS Suntech recevrait l’approbation pour l’importation. « Pour autant que je sache, il n’existe aucune loi qui dit que vous devez obtenir la puissance de l’Israel Electric Corporation. Peut-être que la loi va changer, mais jusque-là il n’y a aucune raison pour que le RESS soit interdit « , a déclaré l’exécutif.

Dan Amsellem pour-Tel-Avivre-

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here