La contamination de l’eau est une des préoccupations majeures dans le monde entier et en particulier en Chine où elle devient de plus en plus fréquente et dangereuse pour les habitants.

images (1)

Les déchets  et les rejets chimiques trouvés dans l’eau ont déjà forcé le gouvernement à de vastes opérations de nettoyage et à l’instauration de lois plus strictes. Malgré ces efforts, la pollution se poursuit sans relâche dans de nombreuses régions de Chine. Cette année, des milliers de carcasses de porcs ont été retrouvées flottant dans la rivière Huangpu, la principale source d’eau potable de Shanghai.

Les résidents et les touristes sont désormais contraints d’ utiliser l’eau du robinet uniquement pour se laver. Pour la préparation des aliments et pour la consommation ils doivent faire bouillir l’eau ou acheter de l’eau en bouteille. Cela entraîne un budget en eau considérable que la population n’avait pas prévu. De plus, les Chinois sont constamment à la recherche d’eau potable et sont toujours entrain de se demander si l’eau de l’endroit où ils se trouvent convient à un usage domestique ou pas.

« Blue I Water Technologies », un fournisseur d’analyseurs d’eau basé en Israël, tente d’apporter une solution à la Chine. Les appareils de la compagnie, qui sont destinés à un usage résidentiel et industriel, permettent d’identifier, de quantifier et d’analyser les composants chimiques présents dans l’eau. Ils sont capables de mesurer la teneur en chlore, le pH,  la conductivité, etc…Cela permet aux utilisateurs de s’assurer que leur eau est potable ou non.

« Blue I » fait actuellement la promotion de son nouveau dispositif d’analyse de l’eau, » Prisma », dans les villes chinoises où de nombreux immeubles résidentiels approvisionnent les foyers en eau via des réservoirs sur le toit. Ces réservoirs contaminent les eaux municipales car ils peuvent développer des moisissures ou des bactéries, ou même être infectés par des fientes d’oiseaux ou des volailles mortes qui se trouvent à l’intérieur. Bien qu’ils soient généralement vidés, inspectés et nettoyés environ une fois par an, la propreté de l’eau n’est pas assurée.

L’appareil de » Blue I « utilise la technologie de bande essai électro-optique pour surveiller les niveaux de produits chimiques de l’eau. Le système teste automatiquement l’eau dans le réservoir résidentiel à intervalles réguliers (habituellement une fois par jour) et assure un équilibre chimique idéal. Des alertes de pollution de l’eau sont envoyées à ceux qui sont chargés de s’en occuper, via des rapports en ligne permettant une action rapide.

Pour recevoir les nouveaux articles de Tel-Avivre, une fois par jour, inscrivez-vous à notre Nouvelle Newsletter.

L’entretien de cette technologie  nécessite uniquement de changer les bandelettes de test et n’implique pas de formation particulière ou de savoir-faire technique. Cela permet à tout le monde de pouvoir manipuler le système facilement .

Blue I Water Technologies expérimente actuellement d’autres solutions d’analyse d’eau à Shangai comme » l’Aquatech « .

Max Tordjman pour -Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here