Malgré les fortes tensions entre les deux pays, le centre des exportations d’Israël fait état d’une hausse du volume des échanges commerciaux avec la Turquie.

Ces échanges sont essentiellement constitués de produits chimiques et de produits pétroliers transformés.Ces deux secteurs représentent 75% de toutes les exportations israéliennes vers ce pays.lue-fait-les-louanges-des-exportateurs-turcs_trt-francais-4872

Le volume des exportations vers la Turquie a enregistré une augmentation record de 44% au cours du premier trimestre 2013 pour se chiffrer à 560 millions de dollars selon l’Institut israélien des exportations.

Les exportations dans d’autres domaines ont progressé de 22% par rapport à l’an dernier, et comprenaient du matériel d’impression, de la robotique, de l’agriculture et de l’équipement d’irrigation et de l’alimentation.

Dans une interview, Ramsy Gabai, directeur de l’Institut israélien des exportations, a déclaré que l’augmentation des exportations israéliennes vers la Turquie concerne davantage les besoins de la Turquie pour les produits de haute qualité fabriqués en Israël, que l’amélioration des relations politiques entre les deux pays. Toutefois, a t-il dit, avec l’atmosphère diplomatique améliorée, il était sûr qu’ Israël ferait encore plus d’affaires avec la Turquie dans les prochains mois.

Les échanges se sont nettement accrus depuis qu’Israël a présenté ses excuses à la Turquie à la suite de l’abordage sanglant de la flottille de la liberté en 2010.

Paula Chiche pour – Tel Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here