Le légendaire producteur de musique américain a rendu visite à la chanteuse israélienne dans les coulisses de son dernier concert de Barcelone, et l’a complimentée sur Facebook. « Il a décidé de me prendre sous son aile », révèle Noa.

Noa

La chanteuse israélienne Achinoam Nini, connue en France sous son nom de scène Noa, a déjà connu un beau succès sur le marché international mais n’arrive pas à calmer la joie qu’elle a ressentie quand elle a vu le légendaire producteur assister incognito à son concert de Barcelone, accompagné de deux autres producteurs. Il lui a également rendu visite dans les coulisses, marquant ce qui semble être le début d’une belle amitié.

Mais Noa n’était pas au bout de ses surprises :  Jones, dont la longue carrière comprend la production de l’un des albums les plus marquants de l’histoire de la musique, Thriller de Mickael Jackson, l’a invitée à se produire à un événement privé qu’il organise à Los Angeles et l’a complimentée, sur Facebook cette fois. A ce point, il semblait déjà qu’il y avait la possibilité d’une coopération.

Jones, qui a également produit la chanson « We are the World » devrait assister au concert de Noa le 18 juin à Los Angeles, avec plusieurs officiels de haut niveau de l’industrie musicale américaine.

« Je l’ai rencontré il y a longtemps, après le 11/9 », dit Nini. « Il a produit l’événement et j’ai chanté ‘Imagine’ avec le chanteur algérien Khaled. Nous avons été mis en contact et j’ai été invitée à un événement majeur qu’il a produit à Rome. Nous sommes restés en contact, et l’été dernier, il a soudainement réapparu et a acheté huit places pour mon concert. Vous pouvez imaginer ce que je vivais. J’étais tellement excitée. »

 Alors, qui a appelé qui ?

« Son manager m’a demandé si j’étais intéressée à jouer avec un artiste iranien au centre artistique dont il est membre du comité exécutif, et j’ai dit oui. J’étais sur scène devant un public qui ne savait même pas qui j’étais, venu pour écouter de la musique iranienne.

« La veille au soir, il a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame et il a insisté pour que Gil Dor y soit (partenaire musical de longue durée de Nini) ;  je vais à l’événement dans sa limousine et je  l’escorte sur le tapis rouge, et durant toute la soirée. Le lendemain, il nous a fait sortir. L’homme a 80 ans et il est toujours  fêtard. A la fin de l’une des parties, il a insisté pour que Gili et moi interprétions une chanson, sans aucune préparation. »

Et le résultat des courses ?

« Il a décidé de me prendre sous son aile. Je me demande ce qui va en sortir. Je ne pouvais pas croire que j’étais assise à côté d’une telle légende. Et il continue de mettre à jour son compte Facebook et Twitter comme un jeune de 18 ans . J’étais sans voix.  »

Vous avez déjà fait venir Pep Guardiola en Israël ? Y a t-il une chance que Jones vienne aussi ici ?

« Je vais travailler là-dessus. Au final, nous allons ouvrir Noa Tours. »

 Et en Israël: Quels sont vos projets ?

« J’ai juste joué avec l’Orchestre symphonique de Jérusalem dans le cadre de l’événement principal en l’honneur de la Journée de Jérusalem . Le 23 juin, je fête mon 44e anniversaire, et au lieu de faire une soirée je joue au Zappa Herzliya club. »

Interview menée par Ynet -Tel-Avivre-

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here