Tel Aviv, son animation, sa plage, ses rues « branchées », etc.., mais connaissez-vous le quartier nord ? Ramat Aviv la verte ?

Peu de touristes, ou même de « Telaviviens » s’y aventurent : « c’est loin – c’est mort – quelle idée d’aller vivre là-bas ! – on s’y ennuie.. – d’ailleurs, il n’y a même pas d’hôtel ! » et autres commentaires, voilà ce que j’entends quand je dis que j’y habite !

Eh bien, il est temps de secouer ces préjugés !

Lorsque nous avons fait notre alyah, il y a presque trois ans, nous avons cherché à louer un appartement, comme tout le monde, à Tel Aviv centre ; mais difficile de trouver ce que nous, retraités, cherchions : un trois pièces calme, lumineux, près des commerces, pas trop loin de la mer, en bon état, à un prix abordable ..

07 - Les cafés sont toujours pleins au KenyonUn jour, fatigués de tourner en rond, nous avons pris le bus 25 sur Ibn Gvirol, devant l’Iria (la mairie), pour changer d’air et aller voir le fameux « Kenyon Ramat Aviv » dont on nous avait tellement parlé.

En 20 minutes, après avoir traversé la sympathique rue Yehuda Maccabi, pris la route Namir, passé au-dessus du Yarkon, et dépassé le musée Ha-Aretz, voici qu’apparaît un quartier verdoyant, des petites maisons entourées de végétation. Nous avons l’impression d’avoir changé de ville… et pourtant, nous sommes toujours à Tel Aviv !

Le Kenyon est effectivement superbe, et nous rayonnons tout autour… Des jardins, des parfums de jasmin et autres, des enfants dans tous les grands jardins, des trottoirs larges et propres… nous continuons à pied jusqu’à la mer (20mn à pied à partir du Kenyon), la petite plage de Tel Baruch apparaît après une magnifique promenade.

De là, nous prenons la Tayelet vers le sud, 30mn de marche le long d’une plage sauvage à droite, de l’aéroport Sdé Dov à gauche, et la boucle est bouclée, nous voilà au Namal de Tel Aviv.

03 - La Tayelet qui va de la plage de Tel Baruch (Ramat Aviv) au Namal de Tel Aviv, entièrement goudronnée

A partir de ce jour, nous avons cherché sur « Yad2 » (le site de location/achat qui fait penser à « de particulier à particulier ») un appartement à louer dans cette zone ; nous l’avons trouvé et en sommes ravis : au sixième étage d’un immeuble très bien entretenu, à côté de l’université, DANS un parc, avec vue dégagée, non pas sur la mer, d’accord, mais vers le sud sur un paysage de petites maisons à toits de tuiles rouges entourées de sapins, de flamboyants, eucalyptus, hibiscus, etc.., et au loin, les tours de Tel Aviv qui, lorsqu’elles s’allument la nuit, font penser « modestement » à Manhattan !! et… calme ! le seul bruit, ce sont les oiseaux !!

Côté pratique : au pied du parc, le Kenyon avec son Supersal (hypermarché), De très nombreux jardinsses nombreux cafés et son animation quotidienne, tous les bus vers Tel Aviv (nous sommes à l’oulpan en 20mn en bus ou une heure à pied), l’université avec son école de musique et son immense campus, le country club où, pour une somme modeste, un abonnement permet de pratiquer la gym, la danse folklorique (rikoudei am), la piscine, etc.. De nombreuses écoles et des jardins de jeux pour enfants, deux autres centres commerciaux à proximité immédiate (5mn de marche), des avenues qui rappellent la Californie par leurs dimensions et leur mise en valeur (plantations de palmiers au centre), etc..

Et ce n’est pas tout, à 10mn à pied, sur la route Namir, tous les bus vers Natanya (Ikea…), Haifa, etc…

Nous sommes effectivement tombés amoureux de ce quartier si peu recherché par les olims !

Ceci dit, le « Ramat Aviv » dont je vous parle, c’est celui que l’on appelle « Ramat aviv ha-yeshana », ou « ha-yeroka » (le vieux Ramat Aviv, ou Ramat Aviv la verte). Pour moi, c’est la partie la plus charmante, mais il existe depuis quelques années une nouvelle partie de Ramat Aviv, des quartiers tout neufs que nous aimons moins, mais qui sont cependant très fonctionnels.. Je laisse éventuellement la parole à ses habitants…

Rose – Tel-Avivre.com

Print Friendly, PDF & Email