Après des nuées de sauterelles sur le sud d’Israël, attention, elles déboulent au centre et même au nord du pays.

Malgré  des tonnes de pulvérisation d’insecticides dans le sud du pays, des essaims de sauterelles rouges se déplacent vers le nord depuis samedi.

Selon le ministère de l’Agriculture, «Ce sont une poignée de sauterelles qui étaient déjà dans le Negev début de semaine et qui ont migré vers  Tel-Aviv et l’aéroport Ben Gourion et quelques unes arrivent même a  Haïfa, Nahariya et Tiberiade, dans le nord.

sauterelles1
Plage de Tel Aviv

« Ce n’est pas grave»,  a promis le ministère de l’agriculture, exprimant l’espoir qu’ «il n’y aura plus d’essaims massifs ». Les pouvoirs publics ont procédé a une fumigation d’insecticide supplémentaire samedi.

« Pour l’instant, nous n’avons pas enregistré d’ essaims supplémentaires qui arrivent » a ajouté le ministère dans un communiqué.

Ces sauterelles déjà dans le pays sont décrites comme des petits groupes et non des essaims massifs. Ces groupes sont arrivés dans le Néguev début de cette semaine causant des dommages considérables sur les cultures, estimés à des centaines de milliers de shekels.

Les vents forts ont apparemment aidé certain criquets a faire  leur chemin vers le centre et même vers le nord du pays.

« Il est possible que nous soyons  actuellement confrontés à de nouveaux spécimens » a tout de même déclaré Miriam Freund, directeur des services du ministère de l’Agriculture.

« Cependant », a t-elle ajouté, «il n’y a encore pas lieu de s’inquiéter » 

sauterelles3Elle a souligné que seulement un petit nombre de criquet avait atteint le centre du pays et même les hauteurs du Golan au nord apparemment en raison de vents forts.

Miriam Freund a également expliqué qu’à l’heure actuelle il n’existait pas de risque d’une invasion énorme d’essaims de criquets sur le centre du pays.

Vendredi dernier, un essaim massif a traversé la frontière égyptienne et est arrivé en Israël. Le groupe est passé sur la zone Nizana et est actuellement dans des zones ouvertes dans le sud, près du mont Keren.

Cette nuée est plus petite que celles arrivées au début de la semaine.

Vendredi dernier, une série supplémentaire de fumigation de pesticides a été effectuée sur 2.500 acres le long de la frontière israélo-égyptienne.

Selon le ministère, l’opération a réussi et a réussi à détruire la plupart des insectes de l’essaim d’origine arrivé dans le Néguev, au début de la semaine.

 

sauterelles7

Certains ont même éprouvé du plaisir à la visite de nos sauterelles puisqu’ils en ont capturé, un ingrédient majeur et rare dans un repas yéménite traditionnel qui, selon certains, sont des insectes casher (à vérifier), entièrement comestibles et très goûteux.

 

Jeremy Gozlan – www.tel-avivre.com-

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here