Israël est un pays jeune qui s’est construit par une volonté forte d’exister et de ressembler à un pays comme les autres.

Les infrastructures, les routes, les habitations ne cessent de se moderniser mais de réels problèmes subsistent.

Florence Elbaz 610On observe bien ces formidables avancées à tous les niveaux : bâtiments, matériaux, magasins de mobilier… Les showrooms foisonnent et rivalisent dans la taille, les choix et la somptuosité de leur architecture. Ils n’ont plus rien à envier aux magasins européens et sont même plus nombreux.

Tout change et c ‘est tant mieux.

Néanmoins, force est de constater les grandes disparités qui existent dans le bâtiment et ses mises en œuvre entre la France et Israël..

Cherchez l`isolation en Israël….. Vous n’en trouverez pas.

Il n’y a généralement pas de double vitrage aux fenêtres et aucune isolation sur les murs.

Les logements ici ne connaissent pas les économies d’énergie. Ceci explique pourquoi les Israéliens consomment l’air conditionné sans modération…

Ici, les murs sont construits en parpaings, recouverts ensuite de plâtre et lissés plus ou moins suivant le dégré de finition requis.

On obtient donc la plupart du temps des murs pas vraiment droits et des fissures apparaissent dès que le bâtiment bouge un peu.

Il faut savoir qu’en Israël il y a beaucoup de micro-tremblements de terre et que, depuis quelques années, des normes anti-sismiques sont entrées en vigueur dans la construction des nouveaux bâtiments.

Ce manque d’isolation induit forcément des soucis de froid en hiver, d’excès de chaleur en été, de bruit et enfin malheureusement, énormément de problèmes d’étanchéité….

Les Israéliens appréhendent les pluies diluviennes qui s’infiltrent partout dans les maisons et stagnent sur les toits-terrasses.

Concernant les revêtements des sols, ils sont posés directement sur un lit de sable.

L’avantage, c’est que cette mise en œuvre permet de passer tous les câbles électriques et toute la plomberie dans les sols avec une grande facilité ; l’inconvénient est qu’ils ne sont pas toujours impeccablement plans et que le sable permet des remontées humides qui peuvent tacher les pierres naturelles.

Les corps de métiers posent aussi problème en Israël, car les ouvriers sont formés sur le tas et leur titre n’est pas le gage de leurs compétences.

Il faut vraiment vérifier leur travail avant de s’engager à travailler avec eux car ici aussi les pires côtoient les meilleurs.

Enfin, et pour conclure, il n’existe pratiquement pas de service après vente en Israël.

Afin de se décharger de toute responsabilité, les magasins sous-traitent les livraisons, les mises en service (électroménager), et les réparations.

Donc attention… les choses simples peuvent devenir très compliquées.

Il suffit de vouloir poser une plaque vitrocéramique en Israël pour s’en rendre compte…….

Il faut au moins 4 intervenants pour y parvenir…..

Que tout ceci ne vous décourage pas d’entreprendre des travaux.

Cependant, soyez accompagné par des professionnels du bâtiment pour vous aider à mener à bien vos projets, car ici plus qu’en France vous éviterez bien des désagréments…..

 

Florence ELBAZ – Tel-Avivre.com –

Architecte d’intérieur diplomée en France

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here