Après des records de fréquentation pour les films français battus en 2012 en Israël, avec plus d’un million d’entrées, mais aussi dans le monde entier, on attendait de pied ferme l’arrivée du nouveau cru 2013. Nous y sommes ! Nous nous retrouvons pour notre rendez-vous printanier, autour de la création cinématographique française la plus récente, pour aborder un éventail de sujets si large qu’il serait bien ambitieux de ma part de tenter d’en dégager les grandes lignes. Un détail me saute toutefois aux yeux lorsque je parcours la
programmation. Près de la moitié des films porte le nom du personnage principal dont ils racontent l’aventure particulière. Des vies et des destins hors du commun donc, pour satisfaire notre curiosité, notre désir de nous évader en pensée et de nous laisser fasciner le temps d’une séance par ces héros des temps modernes. Ainsi, Cloclo dresse le portrait d’une icône de la chanson française et dont le tube «Comme d’habitude» sera immortalisé par «The Voice» Sinatra avec «My Way», «Ombline» retrace le combat d’une femme de vingt ans devenue mère en prison, «Renoir» décrit la relation privilégiée d’un des plus célèbres peintres français et de sa dernière muse, «Alceste à Bicyclette» nous plonge dans les doutes et les retranchements de ces personnalités un brin fantasques que sont les acteurs. A côté de ces parcours atypiques, des histoires simples et intimistes comme le cinéma français sait en offrir depuis toujours et comme nous les aimons tant. Des histoires d’amitiés pleines d’humour comme dans «Bowling», de fratrie (trop ?) pleine d’amour comme dans «Rue Mandar» ou d’un couple qui cherche à sortir de la routine dans laquelle il s’est inexorablement enlisé («Cherchez Hortense»). D’autre part, nous recevons Elie Wajeman, réalisateur d’un premier long métrage très prometteur qui aborde, à travers le jeune et attachant Alex incarné tout en finesse par l’acteur Pio Marmaï, un thème familier de tous ici en Israël, celui de l’Alyah. La
talentueuse et surprenante Noémie Lvovsky nous fait elle-aussi l’honneur de venir présenter son nouveau film «Camille redouble». Réalisateur des «Femmes du 6e étage», Philippe Le Guay frappe cette année les trois coups avec son film «Alceste à bicyclette»,
pour notre plus grand bonheur et celui de tous les amateurs de la langue de Molière. Un menu de projections copieux, qui réserve encore bien des surprises, et qui satisfera j’en suis sûr, tous les goûts. A tous les gourmands de 7e Art, je souhaite un excellent
festival !

Olivier Rubinstein
Conseiller culturel près l’Ambassade
de France en Israël

 

מולייר על אופניים- פוסטר400 576camille redoubleFestival film français 2013
         
En presence  FILM DATES TEL AVIV  JERUSALEM HAIFA
LE GUAY Philippe ALCESTE A BYCICLETTE du 09 au 13 mars 09/03 a 21:00 10/03 a 21: 00 11/03 a 21:00
BONITZER Pascal CHERCHEZ HORTENSE du 9 au 12 mars 10/03 a 21:00 11/03 a 21:00 09/03 a 19:15
WAJEMAN Elie ALYAH du 11 au 14 mars 11/03 a 21:30 12/03 a 21:00 13/03 a 21:30
KAHN Cedric UNE VIE MEILLEURE du 11 au 13 mars 12/03 a 21:00 13/03 a 21:00 15/03 a 22:00
LVOVSKY Noemie CAMILLE REDOUBLE du 13 au 16 mars 13/03 a 21:00 14/03 a 21:30 15/03 a 16:00
CEBULA Idit RUE MANDAR du 13 au 18 mars 14/03 a 21:15 15/03 a 13:00 17/03 a 21:00
LEVY Lorraine LE FILS DE L’AUTRE du 16 au 19 mars 18/03 a 21:00 17/03 a 21:15 16/03 a 21:30
           

Si vous souhaitez des informations détaillées sur le Festival du Film Français cliquez sur ce lien.

Print Friendly, PDF & Email