Festival du Film Français en Israël 10e édition

 Tel-Aviv, Jérusalem, Haïfa, Sderot, Roch Pinah, Holon, Herzliya

Du 9 mars au 30 mars 2013

Le Festival du cinéma français est le fruit de l’initiative des services culturels de l’ambassade de France en Israël et de la société « Eden Cinéma ». Les films du Festival ont été sélectionnés par Olivier Rubinstein, directeur de l’institut français d’Israël, par Olivier Tournaud, attaché audiovisuel, et Caroline Boneh, directrice de la société « Eden Cinéma ».

מולייר על אופניים- פוסטר400 576Autre partenaire central de ce Festival : la chaîne de télévision TV5 Monde qui fête ses 20 ans de diffusion en Israël.
La chaîne  TV5 Monde est la plus importante chaîne francophone au monde. Elle est diffusée sur Hot et sur Yes et fait partie des premières chaînes étrangères à avoir été diffusées en Israël dès 1993. Cette chaîne entretient des liens étroits avec le monde du cinéma et chaque semaine y sont diffusés des films francophones.

Parmi les films présentés pendant ce Festival, beaucoup sont nominés aux Césars et représenteront ou ont représenté la France durant les plus prestigieux festivals du monde : Cannes, Venise et Berlin.
Comme chaque année, le Festival du cinéma français offre un large éventail de films de qualité, à noter que cinq des films présentés ont été réalisés par des femmes.

Ce fut une année réussie pour le cinéma français, tant en France qu’à travers le monde. The Artist de Michel Hazanavicius est un des films les plus primés, de Cannes aux Oscars, avec un franc succès auprès du grand public. Intouchables d’Olivier Nakache et Eric Tolédano est devenu le plus grand succès du cinéma français de tous les temps.
De nombreux films français ont connu la réussite et ont été projetés dans le monde entier.
En Israël aussi, le cinéma français a les faveurs du public. Plus d’un million d’entrées pour des films français en Israël en 2012 ! Une grande part de celles-ci sont dues à Intouchables qui a attiré près d’un demi-million de spectateurs. Mais aussi des films comme The Artist, Les femmes du sixième étage, La source des femmes, Le prénom, Les neiges du Kilimandjaro, La délicatesse, etc… ont amené bon nombre de spectateurs dans les salles de cinéma.

Le film d’ouverture du Festival sera donc Alceste à bicyclette, comédie avec Fabrice Luchini et Lambert Wilson.

Philippe Le Guay, son réalisateur, sera un des invités du Festival ; il est le réalisateur des Femmes du sixième étage et a mis en scène de nombreux films, en grande partie avec son ami l’acteur Fabrice Luchini et  Alceste à bicyclette est le fruit d’une idée commune.

J’ai vu ce film car il est sorti en France en janvier, c’est un pur chef-d’oeuvre. Courez, volez, mais ne le ratez sous aucun prétexte.

Il connaît un grand succès en France avec d’ores et déjà plus d’un million d’entrées.

Comédie subtile et passionnante sur la rencontre de deux acteurs, aux personnalités opposées, qui tentent de monter une nouvelle représentation du Misanthrope de Molière.
Luchini et Wilson ont séduit par leur jeu brillant dans cette comédie fine et drôle.

le-fils-de-l-autreCette année encore les organisateurs du Festival ont réussi à faire venir un grand nombre de réalisateurs pour assister aux projections de leurs films en Israël. À part Philippe Le Guay, se joindront l’actrice et réalisatrice Noémie Lvovsky qui présentera son film Camille redouble, le réalisateur Cédric Kahn pour son film Une vie meilleure, le réalisateur Pascal Bonitzer avec Cherchez Hortense, la réalisatrice Idit Cébula pour Rue Mandar, la réalisatrice Lorraine Levy et le producteur Raphaël Berdugo du film Le fils de l’autre.
Le Festival sera clôturé par l’œuvre du réalisateur disparu Claude Miller Thérèse Desqueyroux avec Audrey Tautou, film qui a clôt le dernier festival de Cannes.
Plusieurs films de Claude Miller seront projetés à la mémoire de ce grand réalisateur qui nous a quittés l’an dernier.

Cédric Kahn présentera son film Une vie meilleure, avec Guillaume Canet et Leïla Bekhti. Cédric Kahn a réalisé 11 films, dont beaucoup ont été projetés dans les festivals les plus prestigieux. Kahn joue aussi dans le film Alyah qui sera projeté au cours du Festival.

Pascal Bonitzer, critique de cinéma, scénariste, acteur et réalisateur. Il a commencé sa carrière de critique aux « Cahiers du cinéma », a écrit des scenarii et a travaillé avec des metteurs en scène comme Jacques Rivette, André Téchiné et Raoul Ruiz. Il a joué dans plusieurs films et a réalisé son premier long métrage en 1996. Le film qui sera projeté au Festival sera Cherchez Hortense ; deux des acteurs, Jean Pierre Bacri et Claude Rich, sont nominés aux Césars pour leur rôle dans ce film.

Si vous aimez cet article, cliquez ici pour vous abonner définitivement.

Comme-un-lionIdit Cébula, actrice et réalisatrice, a joué dans de nombreux films. Elle a écrit et réalisé un court métrage et deux longs métrages. Rue Mandar raconte l’histoire d’une famille juive à Paris, après le décès d’un proche. Il est actuellement en salle en France.

Lorraine Levy, actrice et réalisatrice. Elle a écrit des scenarii  pour la télévision et le cinéma, en 2004 elle réalise son premier long métrage, La première fois que j’ai eu vingt ans, avec Marilou Berry. Elle a présenté son film au festival du cinéma français en 2005. Quelques années plus tard elle met en scène une comédie avec Vincent Lindon et Pascal Elbé, avec qui elle retravaillera pour son film Le fils de l’autre qui a été en partie tourné en Israël.

Parmi les autres films du Festival

Cloclo. Biographie musicale de la vie du chanteur Claude François. On ne pourra pas oublier que Claude François est l’auteur du succès mondial, My Way.

Café de Flore, film dramatique émouvant avec Vanessa Paradis, du réalisateur Jean-Marc Vallée (« C.r.a.z.y »)  sur l’amour et la réincarnation.

Le fils de l’autre, film de Lorraine Levy tourné en Israël sur un jeune qui, voulant s’engager à l’armée, découvre qu’il a été échangé à la maternité avec un enfant Palestinien.

Un film dramatique sur la prison Ombelline, avec Mélanie Thierry.

Comme un Lion, l’histoire d’un jeune Sénégalais qui arrive à Paris pour jouer au football.

Renoir, de Jules Bordeaux, sur les dernières années de la vie du grand peintre.

Bowling,  jolie comédie sur les femmes, l’amitié et le bowling ; succès en France !

Trois-MondesTrois Mondes, de Catherine Corsini, présenté au Festival de Cannes.

A perdre la raison, De Joachim Lafosse, présenté au Festival de Cannes et pour lequel l’actrice Émilie Dequenne a reçu le prix de la meilleure actrice dans la prestigieuse sélection cannoise « Un certain regard ».

L’air de rien, avec le chanteur Michel Delpech qui, à presque 70 ans, joue pour la deuxième fois au cinéma.

Dans le cadre d’un hommage à Claude Miller, disparu cette année, seront projetés plusieurs films parmi lesquels : La Petite Lili, La meilleure façon de marcher, Garde à vue et Un secret.

Fabrice Luchini, Lambert Wilson, Niels Aresturp, Tahar Rahim, Audrey Tautou, Vanessa Paradis, Émilie Dequenne, Guillaume Canet, Benoît Magimel, Emmanuelle Devos, Sandrine Kiberlain, Isabelle Rossellini, Jérémy Renier, Noémie Lvovsky, Pascal Elbé, Catherine Frot, et de nombreux acteurs de la jeune génération française… Il ne s’agit que d’une partie des acteurs que nous verrons sur les écrans des cinémathèques durant le Festival.

Comme chaque année, une partie des films du Festival sortiront ensuite sur les écrans en Israël… Soulignons-le à nouveau, la France détient le plus grand nombre de films projetés sur les écrans en Israël pour des films non anglophones !! 

Léa Benayoun – Tel-Avivre –

 

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here