the voice« The voice » est une émission  star de la télévision dans à peu près tous les pays où elle est diffusée. Israël n’échappe pas à la règle et « The voice » est devenue un phénomène télévisuel en Israël.

Ophir Ben-Sheetrit, une étudiante israélienne de 17 ans, a une voix extraordinaire et est l’une des candidates favorites de l’émission.

Malheureusement, au lieu d’être saluée pour son don du Ciel, cette étudiante a été récemment été suspendue, pendant deux semaines, de l’école  religieuse d’Ashdod,  pour simplement chanter en public….difficile à croire mais vrai.

La chanteuse israélienne est en fait la victime de certains des parents de l’école qui sont en désaccord avec sa participation à l’émission.

Une femme ne doit pas chanter en public devant des hommes, c’est interdit par un certain judaïsme orthodoxe et les propres parents d’ Ophir ont approuvé la suspension…

Ophir« Je pense que la Torah veut nous aider à trouver les moyens d’être heureux »,   a déclaré Ophir  lors d’une interview pour justifier sa participation au show.

Même si vous recevez automatiquement cette Newsletter cliquez sur ce lien  SVP  pour vous abonner à la Newsletter

« La  musique est un moyen de rendre les gens heureux, la musique n’est pas incompatible avec la Thora et je pense qu’il est possible de vivre selon les principes de la Thora et de faire de la musique, c’est la raison pour laquelle je suis venue participer à cette émission », a ajouté Ophir lors de cette interview.

 La Thora enseigne aussi que la musique est un moyen de s’élever à l’instar de la prière. Et force est de constater qu’elle fait beaucoup plus de bien que de mal, alors je ne suis pas du tout d’accord avec la décision de cette école et comme le souligne le vieil adage, la  musique adoucit les moeurs alors elle doit aussi adoucir les jugements.

H.P. Benhamou – Tel-Avivre –

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email