Je sais, c’est un tantinet provocateur,  surtout pour les Parisiens. Mais avec un ciel bleu azur, 30° au thermomètre et la plage Gordon pleine à craquer (de francophones) il y a de quoi ne plus très bien savoir quelle est la date du jour !

Les vacanciers à Tel Aviv, c’est certain ne vont pas regretter leur choix. Alors que Paris célèbre la Toussaint et la grisaille, Tel Aviv étincelle sous le soleil et la plage.

L’ Afrique du Nord  n’est plus une destination très prisée pendant l’automne depuis un certain printemps et faire 15 heures d’avion pour une semaine de soleil, c’est crevant et ça coûte très cher. Vous me direz, Israël n’est pas donné, et vous aurez raison. Je ne comprends d’ailleurs toujours pas pourquoi l’Etat d’Israël continue de penser que  les juifs français sont tous de la famille Rothschild. Mais bon, si vous voulez passer une semaine à Tel Aviv alors qu’il gèle en France, vous pouvez réserver vos billets d’avion un peu en avance pour les payer moins cher et louer un petit appart au lieu d’aller a l’hôtel car objectivement,  à cette époque de l’année  on a juste l’impression de ne pas vivre sur le même hémisphère que l’Europe.

Si vous ne vous ne l’avez jamais fait cliquez sur ce lien  SVP  pour vous abonner à la Newsletter

Mais je dois dire que vous êtes très nombreux à l’avoir compris et ce fut même  un peu déstabilisant  quand vendredi dernier, comme tous les vendredi, après avoir déposé ma fille au Gan, je me suis rendue à mon supermarché  favori. Dans les allées, une certaine effervescence régnait  mais pas le brouhaha israélien habituel, j’entendais parler français dans tous les rayons, alors merci à vous tous de venir si nombreux à Tel Aviv malgré les coûts  prohibitifs et pour ceux qui n’ont pas pu venir jusqu’à nous, alors voila un  petit concentre d’une journée à Tel-Aviv.

Nina Sitbon – Tel-Avivre.com –

 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email