C’est un évènement que peu de nouveaux immigrants connaissent, pourtant, le marché de l’automobile israélien est coutumier du fait.

Comme à chaque fin d’année civile, de nombreux importateurs automobiles israéliens cherchent à liquider leurs stocks. Pour ce faire, ces petites campagnes de marketing, très ciblées, ont été lancées. Si le francophone n’en entendra pas parler, c’est normal: le but est d’attirer ceux qui ont un budget « mini » pour acheter: autant dire qu’aux yeux des importateurs, les français, « tous des Rotschild », ne devraient pas faire partie de ces clients pour les opérations liquidations.

Or donc, il est essentiel que chacun puisse connaître ces excellentes nouvelles, surtout dans un pays ou la moindre petite voiture coûte 20.000€ alors que la même petite voiture ne coûte de 8.000 € à Paris !

Par exemple, « Delek Motors » propose une berline compacte, la Ford Fiesta, à un prix de 97 000 shekels (19.400€)… Une occasion en or quand on sait que le prix de ce véhicule, selon sa côte, est de 10.000 shekels (2.000€) plus cher. En France, cette voiture est proposée au prix de 13.400€.

Abonnez vous à la newsletter

Un second importateur, a lui réduit le prix du tout terrain Suzuki Grand Vitara de 15.000 shekels (3000€).

La société David Lubinski a elle commencée à vendre le Citroën C4 pour 22.000€ (110.000 shekels, soit 2.200€ de moins que le prix de la côte. .

En plus d’avoir eu une année excellente en termes de vente (année record), les importateurs veulent aussi profiter de la nouvelle taxation automobile qui devrait rentrer en vigueur à partir de 2013. En effet, le gouvernement à voté la mise en place d’une augmentation de certaines taxes mais, avec la élections anticipées, la mise en place de cette mesure devrait être retardée d’au moins plusieurs semaines.

Dans le cadre des mesures visant à réduire le déficit budgétaire, la performance environnementale des voitures sera augmenté d’un ou deux plafonds (plus le niveau est élevé, plus l’est la taxe). Par exemple, les voitures les plus vendues en Israël, les « familiales » Toyota Corolla, Mazda 3 et Ford Focus, devraient augmenter en moyenne de 600€ (3.000NIS).

Nathan Berdigo – JSSNews

Print Friendly, PDF & Email