Prévu initialement sur le toit du Dizengoff Center avec des casques, « I GOTTA FEELING » Party, cette soirée concept promettait de surprendre, ce qui fut d’autant plus le cas au Bitan 1 au parc des expositions de Tel Aviv, due à la trop grande demande de billets et sur décision de la police pour des raisons de sécurité.

Produite, mise en scène et réalisée par David Stern, cette soirée concept aura su garder sa part de mystère jusqu’à l’ouverture des portes, annoncée à grands renforts de vidéos pour le moins énigmatiques sur la toile, qui parlaient de sensations fortes, et même de « fly into the air », et il faut bien avouer que le public, venu en nombre – plus de 4.000 personnes, en a eu pour son argent. Cette soirée aura été soutenue par une campagne de publicité d’une puissance jamais vue  pour une DJ Party : distribution de flyers dans tout le pays, panneaux rétroéclairés aux coins de rue principaux et sur les colonnes Morris les mieux placées de Tel Aviv, affichage mural, et un bus a impérial ouvert sur le toit parcourant 3 jours d’affilée tout Tel Aviv avec 20 mannequins d’agence distribuant des flyers aux gens dans les rues.

Parmi les guests (par ordre d’apparition) : Roy RosenfelD, DJ israélien électro house du moment, ouvre la soirée avec un set pour le moins prometteur, annonçant la couleur de l’événement au public. Yuval Zach, DJ israélien également en vogue, prend le relais avec un set plus lourd et effectue avec perfection la transition vers la star des Black Eyed Peas. L’entrée sur scène d’Apl.de.Ap à 1h du matin enflamme littéralement le public. A cet instant, la soirée va monter crescendo dans un dédale d’effets pyrotechniques. Une animation des écrans géants parfaitement orchestrée avec des effets sons lumières et lasers exceptionnels signent la soirée comme une des plus grandes des 10 dernières années en Israël. Peu avant 2h du matin, le public, complètement déchainé, comprend à cet instant, la singularité du concept. Puis arrivent Dimitri Vegas & Like Mike (Top 48 du classement mondial des DJs), DJs principaux du festival belge mondialement connu Tomorrowland, qui assurent avec brio la continuité de la superstar philippine des Black Eyed Peas. L’apogée de leur set arrive quand ils passent l’hymne de Tomorrowland 2012 qu’ils ont eux-mêmes composée… L’ambiance est telle qu’Apl.de.Ap, contre toutes les règles du protocole artistique et à la surprise générale, va remonter sur scène avec eux et va prendre le micro pour une demie heure de hip-hop torride. Puis DJ Nicolaz, de Tomorrowland également, adulé des israéliens, arrive et finit la soirée en beauté, avec des sons venus d’un autre monde.

David Stern aura tenté un pari : « lors de l’écriture de la soirée, j’ai eu pour leitmotiv d’installer des surprises son lumières et effets spéciaux tout autour de la salle et au plafond, et de ne dévoiler ces surprises qu’au compte-goutte. L’idée de démarrer à 21h avec des lumières équivalentes à celles d’une boum d’adolescents et de se retrouver 3 heures plus tard avec une scène entièrement illuminée et des effets dignes des plus grand spectacles internationaux, ont donné à cette soirée sa signature, et je suis très heureux que le public ait répondu présent et soit reparti comblé. »

En effet, cette soirée, qui aura rivalisé d’originalité, avec des danseurs dans des costumes de boules a facettes, de robots, et des mannequins qui dansaient dans des cages en lasers avec une parfaite harmonie de tous les éléments, aura tenu toutes ses promesses. Les centaines de réactions et remerciements du public présent ont poussé David Stern à remettre le couvert immédiatement pour une 2ème édition de la « I GOTTA FEELING » Party fin octobre à Tel Aviv avec une programmation exceptionnelle.

En attendant, Apl.de.Ap aura également pu profiter de l’Etat Juif: il a effectué une visite surprise au Kotel pour y participer à une prière et y déposer un petit mot dans les entrailles du mur…

Par Elyes Kahn – JSSNews

 

Print Friendly, PDF & Email