Les bus sont les transports publics les plus populaires en Israël, dans les villes et pour les déplacements interurbains. La majorité des lignes d’autobus urbaines et inter-urbaines appartiennent à la compagnie Egged  dans presque toutes les grandes villes. Par contre, c’est la compagnie de bus Dan qui assure les transports urbains et interurbains dans la région du Goush Dan (Tel Aviv et les villes avoisinantes).
Prendre le bus à Tel-Aviv c’est très pratique, on peut aller à peu près ou on veut y compris à Ramat-Gan ou à Rahanana et dans beaucoup d’autres villes encore. Attention, les bus ne fonctionnent pas le shabat.
Comment acheter un ticket ? tout simplement auprès du chauffeur. Chaque trajet coûte 6,40 NIS.
Attention, en Israël, il est formellement interdit de monter dans le bus par la porte arrière.

Si vous êtes touriste voici quelques astuces pour aller dans divers endroits incontournables de Tel-Aviv:

Comme beaucoup savent déjà, la ligne 4 se déplace du nord au sud sur Ben-Yehouda et du sud au nord entre le Namal et Allenby mais elle continue après le boulevard Allenby pour aller  jusqu’à la Tahana Merkazit (pratique si vous souhaitez prendre un bus ou un sherout pour Jérusalem ou une autre ville).

La ligne 5 se deplace sur Dizengoff du nord au sud et du sud au  nord, comme la ligne 4 elle va jusqu’à la Tahana Merkazit, mais vers le nord elle tourne a gauche sur le boulevard Nordau pour traverser le boulevard Ibn Gevirol et Kikar Hamedina et arriver sur la Tahana Rakevet (la gare d’Arlosorov).

le bus 66 et le sherout 66 peuvent se prendre depuis  la Tahana Carmelit pour aller jusqu’à Ramat-Gan,  Bnei- Brak, et même jusqu’à Petah-Tikva en passant d’abord par le boulevard Allenby puis Bograshov, le boulevard  Reines, le boulevard Arlozorov, Weisman, Kikar Hamedina, les tours U puis Ramat-Gan, Bnei-Brak et enfin Petah-Tikva. Ce circuit peut faire un belle balade pour découvrir la banlieue de Tel-Aviv.

Mais le plus typique à Tel Aviv et plus generalement en Israel reste le Sherout.

Il s’agit de ces petits bus jaunes qui circulent dans la ville et peuvent contenir une dizaine de personnes. Ce sont des taxis collectifs, et c’est unique au monde. Ces shérouts suivent le même trajet que certains bus mais vous pouvez les prendre où vous voulez et vous faire déposer où vous voulez, c’est super pratique et ça ne coûte que 6 NIS à l’intérieur de la ville !

La première fois, vous serez surpris par la façon de payer,  allez directement vous asseoir puis passez les 6 NIS à votre voisin qui les passent à son voisin jusqu’au chauffeur qui conduit naturellement à toute vitesse son minibus comme si c’était un vélo !
Ces shérouts fonctionnent souvent le shabat et la nuit jusqu’à 2 heures du matin. Les plus connus et les plus empruntés sont le numéro 66 qui part de la Tahana Carmelit pour aller jusqu’a Petah-Tikva, le numéro 4 qui longe Ben yehouda et remonte Alenby, le numéro 5 qui longe Dizengoff et remonte Alenby jusqu’à la Tahana Ha merkasit. Leurs trajets, comme nous l’avons évoqué plus haut suit le trajet des bus.

A la Tahana Merkazit, vous pourrez prendre des sherouts inter-urbains pour aller dans d’autres villes d’Israël.
Ces sherouts relient Tel Aviv à Jérusalem, Haïfa, Netanya, Petah Tikva, Rehovot, Lod, Ramlé, Hadera, Afula, Nazareth et on peut descendre à tous les arrêts sur le trajet.
Attention, il n’y a pas d’horaires fixes : le shérout part quand il est plein. Il vaut donc mieux savoir à l’avance qu’il faudra attendre qu’il soit plein pour qu’il se mette en route.

H P Benhamou

 

Print Friendly, PDF & Email