C’est un témoignage plutôt qu’un conseil de pros.

Chercher du travail n’a jamais été quelque chose de simple et ça l’est encore moins lorsqu’on ne maîtrise pas parfaitement la culture, la langue, les us et coutumes du marché du travail ciblé.

Donc, il ne faut pas hésiter à se faire accompagner! Et ceux quelque soit la fonction qu’on occupait en France!

D’autant qu’il existe à Tel Aviv plusieurs associations dont c’est la vocation et qui sont très efficaces. Parmi lesquelles  GvahimAEEGEAMI ….chacune à ses spécificités et sespécialités!  Elle m’ont apporté une aide précieuse : rédaction d’un CV adapté, simulations d’entretiens d’embauche, de négociation de salaire, méthodologie pour trouver l’emploi à sa mesure, accompagnement….et réseau!  Concretement,

1.Elles m’ont rassuré, je me suis sentie épaulée dans ma recherche

2.Elles m’ont guidé pour comprendre  le marché du travail en Israël

3.Elles m’ont accompagné dans ma recherche, aidé à corriger mes défauts et mettre en avant mes qualités, donné confiance en moi

4. Elles m’ont permis de rencontrer des personnes (dont certaines sont devenues des amis) alors que je n’avais aucun réseau, aucune connaissance

Pour reprendre une formule célèbre : ces associations sont à consommer sans modération!

Autre conseil, faîte du networking! Mais ciblez le! Allez dans les conférences, les évènements qui correspondent à votre besoin ou profil pour ne pas gaspiller votre temps. Rencontrez des pros, demandez leur des conseils, faîtes vous connaître…

Là aussi n’hésitez pas, dans toutes les occasions car c’est  efficace et banal en Israël, tirez profit du fait d’habiter à Tel Aviv au coeur de la vie économique du pays.

Bon courage et bon succès!

 

Nina Sitbon.

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email