En Israël, ces derniers jours, l’opposition crie au scandale et pointe du doigt une possible manipulation des autorisations d’entrée en Israël des citoyens en fonction de leur appartenance politique par le comité mis en place par le gouvernement. En revanche, on ne l’entend pas sur une décision du dit gouvernement qui passe quasiment inaperçue alors que sa portée est d’une ampleur beaucoup plus grave en terme de liberté et de démocratie.

Le 29 juin dernier, le ministère de la santé présentait une proposition digne des films de science fiction pour permettre la réouverture du ciel, le port d’un bracelet éléctronique pour les personnes provenant de l’étranger afin de s’assurer de leur respect des règles d’isolement!!!

Il nous paraissait alors peu probable que cette mesure puisse voir le jour, jusqu’à la fin de la semaine dernière, où le ministre de la Santé Yuli Edelstein et le président du Comité constitutionnel, le député Yaakov Asher, se sont mis d’accord mercredi sur un projet pilote dans lequel les rapatriés de l’étranger entreront en isolement avec des bracelets électroniques, comme alternative à l’isolement dans les hôtels corona. Pire encore, le sous-procureur général Raz Nizri a statué qu’il serait possible de démarrer cette mesure sans législation, à condition qu’il s’agisse d’un pilote.

Le propos n’est pas de rentrer dans cette polemique qui prévaut depuis le début de la pandémie et qui consiste à opposer la liberté individuelle à la prévention sanitaire, mais de mettre en exergue certaines mesures qui pourraient franchir la limite….

Car comme disait Paul Valéry , deux choses ne cessent de menacer le monde, l’ordre et le désordre.

Print Friendly, PDF & Email

3 COMMENTS

  1. Mais que se passe t il ?
    Que devient Israël ?
    Un vrai cauchemar. Un bracelet électronique Mais qui porte un bracelet électronique LES PRISONNIERS, les
    Assassins, les voyous.
    Welcome en Israel
    Sans législation, cela porte un nom.
    Et tout le monde se tait
    On suit, on accepte
    Je ne reconnais plus mon pays, qui pour moi représentait la Liberté.
    Il faut se réveiller !

  2. Ca me concerne directement et je suis entièrement d’accord de porter un bracelet électronique. Je mets les exigences de la santé de la société devant les libertés personnelles. Aucune liberté n’est sans limite et il y a des circonstances où la société prime sur l’individu. Le souhaite rentrer en Israël et le fait de porter un bracelet électronique ne me posse aucun problème.

  3. Ce qui est pire, c’est le passeport vert qui interdit tout déplacement aux non vaccinés qui ne propagent aucun virus, en dehors des quelques possibilités accordées, très arbitraires. Pourquoi on permet les centres commerciaux et pas un concert ou une piscine. Parfaitement calculé ou débile

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here