Depuis l’entrée en vigueur du troisième confinement le 8 janvier, Israël compte 304 nouveaux patients du Corona dans un état grave, 122  sous assistance respiratoire et 761 nouveaux décès liés au Corona.

L’effet des mesures de restrictions commence seulement à se ressentir. Mais force est de constater que l’impact des confinements est beaucoup plus lent à se produire au fur et à mesure que ceux ci se succèdent.

Si une semaine avant la fin du premier confinement il y avait 144 patients graves,  une semaine avant la fin du deuxième confinement ce chiffre était de 810 et aujourd’hui- une semaine avant la fin du troisième- il s’etablit encore à 1228 patients graves.

Selon le  ministre de la santé,  l’évolution à la baisse des indicateurs est trop lente. Les mutations du virus sont probablement une des explications mais le manque de respect des restrictions y contribue également. Le ministre a donc à nouveau demandé à chacun de suivre les directives.

Dans le même temps, plus de 2.5 millions d’Israéliens ont été vaccinés contre le Corona, dont environ un million ont déjà reçu la deuxième dose de vaccin.  Jeudi dernier, le record de vaccination quotidien de 224 000 personnes a été battu – l’objectif est d’atteindre un quart de million de vaccinés par jour.

Selon les dernières données, pour la première fois en deux mois et demi, les taux d’infection ont commencé à baisser – et sont inférieurs à 1.  Si cette tendance se poursuit dans les jours à venir,  le confinement ne sera probablement pas prolongé, d’autant que 80% des personnes âgées de 60 ans et plus seront vaccinés.

Cependant, selon les experts, dirigés par le professeur Eran Segal de l’Institut Weizmann, une quatrième vague de corona est attendue en mars. Elle sera probablement différente des précédentes sous l’effet des mutations du virus et comprendra beaucoup plus de jeunes car ils n’ont pas été vaccinés, ce qui représente environ 40 à 45% de la population. 

L’objectif d’Israël est donc d’anticiper cette vague en vaccinant plus de 5 millions de personnes d’ici mi-mars.
L’ampleur de la vaccination dans le public affectera le nombre de patients dans un état grave ainsi que le taux de mortalité et cela permettra à l’économie de s’ouvrir et de vivre sans restrictions importantes.

À la lumière de ces éléments, le ministère de la Santé envisage une sortie progressive de ce troisième confinement.

Parmi les allègements envisagés: la réouverture des magasins de rue, des jardins d’enfants et le retour à l’école des élèves du CP (Kita Aleph)  au Cm1 (Kita Dalet) .
Une nouvelle initiative concernant la reprise du système scolaire de tous les élèves selon le nombre de résidents vaccinés est également à l’étude.

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here