Le cabinet devrait se réunir demain (mardi) et prendre des décisions concernant le fonctionnement du système éducatif.  Jusqu’à ce qu’une décision différente soit prise, la procédure est que les élèves de la la classe « hé » (CM2) à la classe « Youd » (seconde) dans les localités rouges et oranges n’étudient pas dans les établissements d’enseignement. 

Cependant, certains Maires dont la localité n’est ni rouge ni orange, ont décidé de ne pas attendre la décision de l’échelon politique, et ont annoncé qu’ils fermaient les classes de niveau « hé » à « Youd »  en raison de l’augmentation générale de la propagation du virus.
Parmi les villes qui ont pris la décision figurent Bat Yam, Efrat, Dimona et Ramat Gan.

« J’ai fermé ces classes aujourd’hui parce que nous ne prenons pas de risques et n’attendons personne », a déclaré Zvika Brut, maire de Bat Yam.  « Nous savons que parfois nous devons ouvrir et parfois fermer, mais nous ne devons pas bégayer. Nous essayons de maintenir un niveau bas de contamination dans la ville. »
À Efrat, la décision a été prise de fermer ces classes en consultation avec le ministère de la Santé, suite au fait que certains résidents locaux sont entrés en contact avec la mutation britannique.

À Ramat Gan également, le maire, Carmel Shama-HaCohen, a décidé de fermer partiellement le système éducatif.  Shama HaCohen a justifié sa décision par la « flambée sans précédent dans le système éducatif ».

Il convient de noter que la ville de Be’er Sheva est devenue orange samedi et a donc décidé de ne pas organiser d’études dans les établissements d’enseignement aux âges pertinents à partir d’hier.  « Par responsabilité, et sur décision conjointe de l’administration de l’éducation de la municipalité de Be’er Sheva et de la direction des parents municipaux, le système éducatif de la ville fonctionnera selon la couleur orange », a déclaré la municipalité.

Pendant ce temps, il s’avère que dix mille étudiants et 2000 autres enseignants ont été vaccinés contre le virus.  En outre, 60 000 élèves et enseignants sont placés à l’isolement.  Un enseignant de Holon a affirmé dans une interview accordée à News 12 que le système de capsule était inefficace.  «Le nombre de personnes infectées augmente», a-t-elle déclaré.  « Beaucoup de salles de classe et de capsules sortent pour l’isolement. »

«La division en capsules est une fausse bonne idée», a-t-elle expliqué.  « Parce que ce qui se passe en réalité? Les élèves de ma classe témoignent qu’ils dorment ensemble. Nous avons eu un cas où deux élèves de sixième ont été infectés, puis 12 enseignants du personnel ont été envoyés à l’isolement. Il n’y a pas de clôture hermétique. »

Dans ce contexte, des critiques sur le fonctionnement du système éducatif continuent également d’être exprimées parmi les parents.  Merom Schiff, président de la direction des parents, a déclaré que «le ministère de la Santé veut utiliser nos enfants pour mettre en place un confinement total déguisé.  La direction nationale des parents n’est pas prête pour une punition collective pour 2,5 millions d’enfants.

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here