La ministre israélienne de la Protection de l’environnement, Gila Gamliel, qui a annoncé qu’elle avait été testée positive au coronavirus pendant la nuit samedi, a occulté le fait qu’elle avait enfreint les restrictions du confinement en se rendant à Tibériade chez ses beaux parents pour Yom Kippour, et avait prié dans une synagogue.

Selon le journal Haaretz, la Ministre avait d’abord refusé de répondre aux enquêteurs du ministère de la santé avant de les induire en indiquant qu’elle avait été infectée par son chauffeur.

Après une journée de silence, le ministre de la santé a commenté la conduite du membre de son parti, qui a passé Yom Kippour à Tibériade avec les parents de son mari, a prié dans une synagogue et a été  infecté par le  Corona. « Personne n’a le privilège de ne pas suivre les instructions, » Il  a déclaré hier soir (lundi) qu’il « appelle tous les élus, de la coalition comme de l’opposition, à adhérer au directives du ministère de la Santé. 

Le Premier Ministre Benjamin Netanyahu a évoqué l’affaire au sein du cabinet Corona et a déclaré que » tout le monde doit respecter les règles. Nous n’avons aucun privilège de déroger à cela. Nous sommes tous assujettis à ces règles. »

Le ministère de la Santé a indiqué que « le but de toute enquête épidémiologique est de localiser les contacts potentiels susceptibles d’infecter et de mettre en danger d’autres personnes, et de les isoler. Toute information sans rapport avec le contact est sans importance. Le ministre a ajouté que « l’enquête sur la ministre Gamliel est terminée. La ministre a coopéré à l’enquête et tous les contacts étroits ont reçu pour instruction de s’isoler ».

Des responsables du ministère ont déclaré à midi qu’il était estimé qu’entre 15 et 20 personnes devaient être placées à l’isolement après avoir été avec le ministre.

Tel-Avivre.com

Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here