Suppression de la quarantaine pour les citoyens et résidents – Mise en place d’un plan permettant la venu d’hommes d’affaires et de touristes – 5 000 passagers ont voyagé ce week-end.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu s’est rendu à l’aéroport Ben Gourion avec la ministre des Transports, Miri Regev pour superviser la réouverture du ciel. Israël a rouvert cette semaine avec une décision permettant aux Israéliens revenant d’une vingtaine de pays différents de ne plus avoir à entrer dans 14 jours de quarantaine.

« Cette semaine, nous avons ouvert le ciel et déjà hier, 5 000 passagers ont quitté l’aéroport pour la Bulgarie, la Croatie et certaines parties de la Grèce »,

« Nous essayons d’apporter de bonnes nouvelles supplémentaires. Toutes les deux semaines, nous ouvrirons des destinations supplémentaires. »

a déclaré Regev

Le ministère de la Santé travaille sur un plan pour permettre à des groupes de touristes de visiter Israël ainsi qu’aux hommes d’affaires de recommencer à voyager même dans des pays «rouges». Cette décision intervient un jour après qu’Israël ait autorisé les citoyens, les résidents et les étrangers de retour avec la permission de voler des nations vertes et de rentrer dans le pays sans avoir besoin de mettre en quarantaine pendant 14 jours. Publicité Grotto a ajouté que le plan sera soumis au cabinet des coronavirus d’ici la fin du mois d’août. En outre, le ministère travaille à la modification du système de test afin que davantage d’échantillons puissent être vérifiés en même temps, ce qui permettra des stations de test rapide, y compris à l’aéroport. Le plan devra prendre en compte l’es alliance entres les pays alliés mais aussi la sécurité sanitaires. Cet enjeux profond est relevé par le chef adjoint du Conseil de sécurité nationale, Eitan Ben David.

« Une telle décision est également influencée par des considérations politiques, et pas seulement par des préoccupations de santé publique. »

a déclaré Eitan Ben David

Pour le moment, seulement trois pays autorisent les Israéliens à se rendre sans devoir entrer en quarantaine : la Croatie, la Bulgarie et dans une certaine mesure la Grèce. La Grèce a accepté 600 touristes dans certaines zones qui applique un système d’isolement jusqu’aux résultats d’un test rapide.

Le PDG de l’aéroport, Shmuel Zakay, a déclaré au comité que tout le monde n’était pas au courant des règles à respecter pour monter à bord de l’avion, ce qui, entre autres, exige que les passagers présentent les résultats d’un test effectué dans les heures précédentes ainsi qu’une déclaration de santé. En conséquence, 21 passagers réservés pour un vol vers la Grèce n’ont pas été autorisés à embarquer.

Lors des réunions du comité, les responsables du ministère de la Santé ont souligné que la question de la réouverture du ciel et la possibilité de créer des accords bilatéraux avec d’autres pays pour permettre aux Israéliens d’entrer étaient influencées par le taux d’infection élevé actuel dans le pays.

Selon les données publiées par le ministère, 1044 nouveaux cas de coronavirus ont été signalés dimanche, portant le nombre total de cas depuis le début de l’épidémie à 93 691 cas.
Lundi après-midi, le nombre de morts avait atteint 690, dont quatre décès en pleine nuit. De plus, 398 patients sont dans un état grave et 113 sont sous ventilateurs.

Marine Nicolau

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here