Israël a autorisé l’entrée de 16 000 étudiants étrangers sur son territoire. Malgré la crise sanitaire, l’année 2020 ne fera donc pas exception.

La semaine dernière, le ministre de l’Intérieur Arye Deri a annoncé dans un communiqué que son ministère approuverait l’entrée en Israël d’étudiants étrangers qui devraient commencer leurs études en Israël en octobre prochain. Cette décision s’applique aux étudiants étrangers qui, comme chaque année, envisagent d’étudier dans des institutions académiques (yeshivah, séminaires, programmes Masa, Naale, lycée ou pré-armée). 

Les programmes Masa ont d’ailleurs déjà  réussi à  accueillir des jeunes français et argentins pour des stages d’été, dans le respect des règles de confinement et de rassemblement.

Cette décision a été prise à la suite de plusieurs échanges  menés par le président de l’Agence juive Isaac Herzog avec la Ministère de la Santé et des Affaires Étrangères. Elle a été toutefois critiquée par plusieurs membres de la Knesset qui craignent qu’elle contribue au développement de la pandemie.

Alors en réponse aux critiques, Gamzou  a déclaré «Toute institution éducative qui ne respectera pas les restrictions corona sera fermée».

De même, tout étudiant étranger en formation en Israël qui enfreint les directives du ministère de la Santé sera immédiatement expulsé, a-t-il averti ce dimanche  dans une interview à la radio de l’armée. 

Des contrôles du respects des consignes sanitaires anti corona auront régulièrement lieu tant auprès des instituions que des étudiants, explique le nouveau commissaire en charge  du dossier Corona. Cela s’applique aux étudiants universitaires, comme aux étudiants de yeshivah et de séminaire.

«Toute institution qui ne respecte pas les restrictions sera fermée et toute personne qui ne respecte pas les restrictions sera expulsée».

Gamzou

Le président d’Israël Beytenu, Avigdor Liberman s’est élevé contre cette décision et a demandé dans une lettre à Gamzou de revoir les autorisations des étudiants en Israél.

«Récemment, nous avons entendu des rapports selon lesquels le gouvernement autoriserait environ 16 000 étudiants américains, qui ne sont pas citoyens d’Israël, à venir avant les vacances, sans dépistage préalable du coronavirus »

Alors que les mariages de plus de 20 participants sont interdits , cela n’a aucun sens d’autoriser 16 000 étudia nts à entrer dans le pays ou d’autoriser 30 000 personnes à participer à un événement de masse, chaque entrant doit s’engager à respecter des règles du ministère de la Santé. »

Liberman

De plus Gamzou est critiqué et accusé de se livrer aux Haredim car les restrictions visant les magasins et les centres commerciaux le week-end n’ont pas été levées.

Cette semaine, des tables rondes seront organisées pour tenter de trouver de nouvelles solutions. Gamzou invite à  nouveau la population à aider le pays dans cette crise.

 » Nous allons dans la bonne direction, mais nous avons besoin d’un autre coup de pouce de la part du public.  » 

Gamzou
Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here