Hier, la France a été condamnée par la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour avoir sanctionné des militants palestiniens qui avaient appelé au boycott des produits israéliens. Alors que pour Israël, l’appel au boycott relève de l’antisémitisme, pour la CEDH, le boycott des produits israéliens relève au contraire de l’expression politique. L‘Union Européenne serait-t-elle plus anti-israélienne que la France?

Rappel des faits, les militants de BDS par ailleurs requérants avaient participé en 2009 et 2010 à des actions dans un hypermarché d’Illzach, à côté de Mulhouse, pour appeler les clients à boycotter les produits israéliens. Habillés de tee-shirts barrés du slogan « Palestine vivra, boycott Israël », ils avaient distribué des tracts aux clients sur lesquels était inscrit: « Acheter les produits importés d’Israël, c’est légitimer les crimes à Gaza, c’est approuver la politique menée par le gouvernement israélien. »

Relaxés en 2011 par le tribunal correctionnel de Mulhouse, les activistes BDS ont été condamnée en novembre 2013 par la cour d’appel de Colmar. La Cour de cassation qui avait confirmé la condamnation en octobre 2015 avait jugé ces actions « constitutives du délit de provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race, ou une religion déterminée ».

Mais les tribunaux de Bruxelles ont, pour leur part, décidé de condamner la France pour violation de la liberté d’expression des militants pro-Palestine…

« La Cour (CEDH) constate que les actions et les propos reprochés aux requérants relevaient de l’expression politique et militante et concernaient un sujet d’intérêt général » et considère que leur condamnation en 2013 par la cour d’appel de Colmar « n’a pas reposé pas sur des motifs pertinents et suffisants », argumente le bras juridique du Conseil de l’Europe.

En conséquence, la Cour européenne des droits de l’Homme a condamné jeudi 11 juin la France pour violation de la liberté d’expression de militants pro-Palestine. La justice européenne juge à l’unanimité que la France a violé l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme sur la liberté d’expression. Selon la décision de la CEDH, la France doit verser à chacun des requérants «380 euros pour dommage matériel, 7.000 euros pour dommage moral, et aux requérants ensemble 20.000 euros pour frais et dépens».

Par ailleurs, Il est stupéfiant de noter que, pour Michel Tubiana, président d’honneur de la ligue des droits de l’homme, cette condamnation au niveau européen « était indispensable pour remettre les points sur les i, elle était importante parce que d’abord, c’est un rappel de principes sur la liberté d’expression. Deuxièmement, c’est important parce que cela tord le cou à cette fable qui consiste à instrumentaliser l’antisémitisme dans la critique de la politique de l’État d’Israël. Le gouvernement français est ainsi rappelé à ses obligations et les autorités judiciaires françaises avec. »

Et Tubiana ajoute: « Nous ne cessons de dire que la critique de la politique israélienne n’a rien à voir avec l’antisémitisme. Il est extrêmement dangereux pour les juges du monde entier de se voir assimiler à la politique du gouvernement israélien alors que bon nombre d’entre eux, notamment ceux qui sont à l’extérieur des frontières critiquent parfois vertement la politique israélienne jusqu’à pour un certain nombre d’entre eux appeler au boycott des produits israéliens. »

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

13 COMMENTS

  1. L‘Union Européenne serait-t-elle plus anti-israélienne que la France ?
    La réponse est oui, et pourtant le défi était de taille. Mais aux antisiomites, rien d’impossible.

  2. Le 4 ième reish a encore frappé : mais nous islamiser c’ est normal ??? financer le terrorisme nazi islamique c ‘est normal ??? financer la destruction d’ Israël c’ est normal ??? il faut détruire cet organisme nazi ; ou il nous détruira aussi ; les Moghérini ; Borell etc .

  3. Quelle est la composition de cette Basse cour européenne si anti israélienne
    Il y a des musulmans et arabo musulmans et des gauchistes certainement
    La France et Israël doivent dénoncer cette aberration qui montre le degré de haine en Europe depuis l’invasion arabe et le noyautage des organismes internationaux par ces arabo musulmans et les extrémistes gauchistes qui essaient de détruire Israël
    Comment cette Cour ignore le droit international qui interdit de boycotter un État
    C’est bien volontaire pourdélégitimer l’Etat d’Israël et me fait penser qu même processus de la CPI dont la présidente musulmane est corrompue comme à l’ONU et ses commissions ou l’Unesco

  4. Il serait temps d’instruire le génocide commis par les belges et la Belgique au Congo Belge dans les années 1955-65 où ayant colonisé ce pays ils ont réduit les populations à l’état d’esclaves , violé les femmes , pillé les ressources et assassiné des centaines milliers congolais
    Personne ne parle de ce génocide commis par Bruxelles et il serait grand temps que des médias israéliens ou américains ou autres accusent la Belgique de génocide et les traînent devant la cour de justice internationale ou à la CPI pour voir le jugement de cette nauséabonde organisation
    C’est à Bruxelles que se tient la Cour européenne , eh bien il faut rappeler à Bruxelles les crimes commis par ce pays connu pour ses incestes et sa pédophilie

  5. Dov Kravi,
    la cours européenne n’est pas seulement anti israélienne mais aussi antissemite.
    Une partie des juges qui siegent à la cours europeenne sont d’anciens collaborateurs des ONG financées par G.Soros, ce juif antissemite lui même.

  6. Il faut légiférer en Israël pour pouvoir condamner toute personne qui tient des propos antisémites tels que d’user de double standard à l’encontre de l’Etat juif et ce en conformité avec la définition de l’ antisémitisme établie par l’ International Holocaust Remembrance Alliance, adoptée également par le Parlement européen . Il faut sévèrement condamner chacun de ces juges, Michel Tubiana mais aussi tout Israélien juif ou non en commençant par les « incitateurs » tels que journalistes, politiciens, artistes, profs d’unif,…. qui quasi tous les jours critiquent Israël et/ou son gouvernement en usant de critères différents de ceux utilisés pour la critique des autres pays et/ou gouvernements
    Quelques exemples de condamnation à des peines de prison ferme devraient déjà avoir un effet positif.

  7. Tubiana une vielle connaissance gauchiste anti israélienne
    Une crapule qui profite de sa judéité pour critiquer Israël
    Mais non salopard tu n’es plus juif car tu es un renégat pourri vendu aux arabes et islamistes gauchistes depuis que tu as été président de la LICRA et que tu as justifié les défilés du Hamas et des morts aux juifs et le boycott d’Israël
    On ne t’a pas entendu toi et ta sale bande de bobos quand nos enfants juifs ont été assassinés par merah , fofana , coulibaly et les autres assassins arabes ou durant les affaire Ilan et Sarah Halimi ou Mireille Knoll
    Nous juifs estimons que tu n’es plus de chez nous et comme Pappé , Sand’, Morin dit nahmias , Braumann vous êtes des traîtres et vous ne devez plus parler sur Israël en tant que juif mais en tant que goyim
    Quand à la cour européenne de D.H c’est une farce tragique de justifier le boycott d’Israël État souverain par le biais de la condamnation de la France pour une fois objective
    La CEDH est corrompue comme l’OMS , l’ONU, l’UNESCo et la plus corrompue la CPI dont les dirigeants sont vendus aux arabes et aux gauchistes

    • Un rectificatif : Tubiana a été Président de la ligue des droits de l’homme et non de la LICRA
      Mille excuses pour ce lapsus calami

      • Merci Elias
        Oui merci de nous éclairer sur les traitrises et leurs origines de faux juifs. Ce Torquemada en herbe, doit faire retourner tous ses ancêtres dans leur tombe.
        Ses réactions ici bas prouvent qu’il est déjà maudit.
        J’aimerai pas être à sa place lorsqu’il comparaitra avec l’étiquette « TRAITRE à son ex-nation D’ISRAEL » devant HaChem.

        • D’apres Elias,il y aurait deux verites:une verite-goy et une verite-juive,une justice-goy et une justice-juive.Cela ne coincide pas avec ce que nous avons appris de notre Bible et de nos ancetres comentateurs du Talmud…

  8. Elias tu as très bien parlé. Moi je suis un goyim comme tu dis, mais j’ai beaucoup cotoyé des Juifs et je les respecte plus que tous ces enfoirés de cette union européenne de merde. Et tu peux me croire je connais beaucoup de gens qui pensent comme moi. Tout ce remue ménage est amorcé par des politiques qui tueraient leur mère pour du pognon. Cet ONU et les autres organisations ne sont là que pour foutre la merde. La fin de cette union sera une belle victoire pour la véritable démocratie.
    Amen

  9. Tous ces vomis fécaux qui déjectent leur haine d’Israel par le seul orifice encore libre puisque l’autre orifice est depuis trés longtemps obstrué par des gazes solidifiés.
    Le juifisto-islamo-gaucho-boboiste Toubiana n’en peut lus de déverser son venin depuis que sa famille l’a bannit de toutes les fêtes juives. Il se raccroche au papier hygiénique du nazislamisme comme une moule sur un rocher.
    Car s’il ne le fait pas, toutes les subventions lui seront retirées pour cause de manque d’antisionisme.
    SOS Racisme l’avait dit en son temps : « Si le racisme disparait, nous n’avons plus de raison d’être et adieu à nos salaires ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here