169 patients atteints par le coronavirus au cours des dernières 24 heures selon les données publiées lundi soir par le ministère israélien de la Santé qui a aussi précisé qu’au moins 800 personnes avaient été testées positives au virus au cours de la semaine dernière, avec une centaine de malades quotidiens signalés en moyenne, la plus forte augmentation depuis le pic de l’épidémie de la mi-avril.

En conséquence, le gouvernement a gelé les plans visant à lever progressivement les restrictions mises en place au plus fort de la pandémie dont la fermeture du réseau ferroviaire, les rassemblements publics et aussi l’ouverture des cinémas, théâtres et salles de spectacles qui devaient rouvrir le 14 juin. En revanche, aucune restriction déjà levée ne sera réimposée pour le moment a précisé le gouvernement.

« Il est temps de freiner compte tenu de l’augmentation du taux d’infection » a déclaré le Premier ministre, Benjamin Netanyahou, lors de la réunion du conseil des ministres.

Cela signifie que tous les théâtres, cinémas, salles de spectacles resteront fermés jusqu’à nouvel ordre. Cependant, les mariages jusqu’à 250 personnes seront probablement autorisés conformément aux directives de santé.

Rappelons aussi que Benjamin Netanyahou a décidé dimanche dernier d’annuler la réouverture du réseau ferroviaire sans annoncer une nouvelle date et dans l’intervalle, le réseau de bus du pays continuera de souffrir du surpeuplement en raison du manque d’alternatives en matière de transports publics. Dimanche matin, un bus bondé a été aperçu à Jérusalem quittant la gare au point que plus aucun passager ne pouvait entrer à l’intérieur du véhicule.

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here