La tendance à la hausse du nombre de nouvelles contaminations se confirme. 330 élèves et professeurs ont été touchés par le Covid19 et 16 327 personnes (professeurs et élèves) sont en quarantaine. 106 écoles ont été fermées. 6 résidents d’une maison de retraite et 3 membres du personnel ont été testés positifs.

Plus de 16 000 tests ont été effectués dans la seule journée de vendredi, un record depuis le début de la crise sanitaire en Israël. Le ministère israélien de la Santé a fait état samedi soir du nouveau bilan de la pandémie de coronavirus dans le pays: 257 nouveaux cas de contamination ont été dépistées entre jeudi soir et samedi soir ce qui porte le nombre total de cas de contamination à 17 752 personnes. Depuis le début de cette tragédie sanitaire, le bilan des victimes s’élève à 295 car 3 nouveaux décès ont été à déplorer ce weekend. En tout, 15 050 patients atteints du coronavirus ont guéri et sur les 2 372 patients actuellement malades en Israël, 23 seulement sont intubés. À l’heure actuelle, seuls 101 patients sont traités dans les hôpitaux.

16.133 tests de dépistage ont été réalisés vendredi et plus de 7 000 samedi à 19h30, le nombre de personnes testées pour le virus a presque triplé et selon le gouvernement, plus de 40.000 tests quotidiens pourraient être réalisés très bientôt. Désormais, les personnes présentant ou non des symptômes de coronavirus peuvent demander un dépistage.

Les principaux foyers d’infection restent les établissements scolaires même si de nouveaux cas de coronavirus ont été identifiés dans la maison de retraite de «Ahuzat Eyal» à Or Yehuda dans laquelle six résidents et trois membres du personnel ont été testés positifs au coronavirus. L’un des résidents a été hospitalisé à Tel Hashomer, les autres ont été placés en quarantaine.

Concernant les écoles, le ministère de l’Éducation a fait état samedi soir de 330 élèves et professeurs malades du coronavirus et de 16 327 personnes (professeurs et élèves) en quarantaine. 106 écoles ont été fermées.

Benjamin Netanyahou a rappelé à la population l’importance de respecter les gestes barrières, « seuls moyens de ralentir la contagion à l’heure actuelle ». Par ailleurs, l’état d’urgence sanitaire qui permettait à la police d’entrer dans les foyers sans avoir de mandat devrait de nouveau être discuté à la Knesset aujourdhui. Une version plus soft devrait etre proposée.

Après cette crise sanitaire, le pays risque une crise sociale importante car malgré le de-confinement, le chômage en Israël reste élevé, un million de personnes soit 22 % de la population active est encore sans emploi et le ministère des Finances a décidé vendredi de ne pas prolonger la période d’éligibilité aux allocations chômage…

Tel-Avivre –

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here