La semaine dernière, une ordonnance du ministère de la Santé avait permis aux Israéliens de ne plus porter de masque en public en raison des conditions météorologiques extrêmes. Avec la baisse des températures, l’obligation est de retour. A partir d’aujourd’hui, tous les israéliens doivent porter un masque dans l’espace public sous peine d’amende et dans le même temps, les restaurants et les hôtels devraient rouvrir leurs portes dans la semaine…

Ce week-end, avec des températures au dessus de 40, des milliers de personnes se sont promenées sur le bord de mer de Tel Aviv et sur les plages sans masque de protection mais aussi sans gestes barrière. On avait le sentiment que la crise du coronavirus n’avait même jamais existé.

Et même si depuis trois semaines, on assiste à une forte baisse de l’épidémie (seulement 4 nouvelles contaminations hier), le port du masque redevient obligatoire, sauf pour les joggeurs, les enfants de moins de 7 ans ou pour certaines contre-indications médicales. Il est a noter que, depuis début mai, la police a distribué 4.264 amendes aux affranchis du masque de protection en public.

Cependant, comme tous les voyants reste au vert, les restaurants et les hôtels rouvriront mercredi en respectant les consignes du ministère de la Santé, c’est à dire, les gestes barrière ainsi que du port du masque obligatoire…

Tel-Avivre-

Print Friendly, PDF & Email

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here